La BOJ s'apprête à étendre ses programmes de financement pour parer à la pandémie

par Leika Kihara et Kaori Kaneko
Partager
La BOJ s'apprête à étendre ses programmes de financement pour parer à la pandémie
La Banque du Japon (BOJ) a dévoilé vendredi un plan visant à étudier des moyens plus efficaces d'atteindre son objectif d'inflation de 2%. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

TOKYO (Reuters) - La Banque du Japon (BOJ) a dévoilé vendredi un plan visant à étudier des moyens plus efficaces d'atteindre son objectif d'inflation de 2%.

La banque centrale japonaise a maintenu sa politique monétaire et a prolongé de six mois une série de mesures visant à soulager les difficultés de financement des entreprises touchées par la crise du coronavirus.

"Étant donné que l'économie et les prix devraient rester sous pression pendant une période prolongée en raison de l'impact du COVID-19, la BOJ va étudier les moyens d'arriver à un nouvel assouplissement monétaire efficace et durable", a déclaré la BOJ dans un communiqué.

La BOJ annoncera en mars les conclusions de cette évaluation, qui, selon elle, n'entraînera aucune modification de son cadre de contrôle de la courbe des taux d'intérêt.

"La surprise aujourd'hui a été l'annonce du plan de révision de son assouplissement monétaire. Cela serait en accord avec les récentes initiatives de la Banque centrale européenne et de la Réserve fédérale pour examiner le cours de la politique monétaire", a déclaré Yasunari Ueno, économiste de marché en chef chez Mizuho Securities.

"La BOJ a dû penser qu'elle serait derrière la tendance mondiale en terme de politique monétaire si elle ne suivait pas le mouvement".

Lors de la révision des taux sur deux jours qui s'est terminée vendredi, la BOJ a maintenu intactes ses cibles de contrôle de la courbe des taux (YCC) de -0,1% pour les taux à court terme et de 0% pour les rendements obligataires à 10 ans.

Alors que la pandémie continue de nuire à l'économie, la BOJ a décidé de prolonger de six mois son programme d'aide financière, déployé de mars à mai pour faire face à l'impact de la pandémie de COVID-19.

Ce programme comprend une augmentation des achats de titres de créance d'entreprises et un programme de prêts visant à canaliser l'argent vers les petites entreprises via les banques.

La banque centrale japonaise a déclaré qu'elle était prête à prolonger encore le délai de ce programme si cela s'avérait nécessaire au soutien de l'économie.

La réaction des marchés financiers japonais a été généralement modérée.

(version française Camille Raynaud)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS