La biotech nantaise Xenothera lève 7 millions d'euros pour tester son traitement contre le Covid-19

[ACTUALISÉ] Basée à Nantes (Loire-Atlantique), la société de biotechnologies Xenothera boucle le financement de son traitement contre le Covid-19. L’entreprise a annoncé le 15 juin avoir levé plus de 7 millions d’euros pour préparer son essai clinique.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La biotech nantaise Xenothera lève 7 millions d'euros pour tester son traitement contre le Covid-19
La biotech nantaise Xenothera envisage que son traitement contre les coronavirus, et donc le Covid-19, pourrait arriver début 2021.

La biotech française Xenothera franchit une étape de plus dans le développement de son traitement contre le Covid-19. Installée à Nantes (Loire-Atlantique), l’entreprise a annoncé le 15 juin avoir bouclé le financement de son médicament. Elle a réussi à lever plus de 7 millions d’euros tout en devenant la première société à bénéficier du Programme d’investissements d’avenir (PIA) mis en place par Bpifrance.

Xenothera veut accélérer les procédures de son candidat médicament

L’État français va soutenir Xenothera à hauteur de 2,3 millions d’euros à travers le dispositif French Tech Bridge, géré dans le cadre du PEI. L’Union européenne apporte 2,1 millions d’euros tandis que l’entreprise avait déjà réuni 500 000 euros de subventions et 2,8 millions d’euros auprès de ses actionnaires historiques.

“Ces financements permettent à l’entreprise d’accélérer les procédures de son candidat médicament anti-Covid-19 nommé XAV-19 et de préparer son essai clinique de traitement des patients en début d’hospitalisation”, commente Xenothera dans un communiqué. L’augmentation de capital menée auprès des actionnaires va également permettre de financer le développement des autres produits de l’entreprise en transplantation, maladies infectieuses et cancérologie.

Un essai clinique fin juin ?

Xenothera, spécialiste de l’immunologie, dispose d’une technologie innovante pour mettre au point des anticorps polyclonaux humanisés qui pourraient permettre de lutter contre des maladies infectieuses résurgentes, comme Ebola ou celles dues aux coronavirus. Le 15 avril, Xenothera avait conclu un accord avec le LFB pour que ce dernier produise le premier lot clinique de son candidat médicament XAV-19. [...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement