Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

La biotech LDR Medical passera sous le contrôle de l’américain Zimmer Biomet

, , ,

Publié le

L’acquisition de LDR Medical, spécialiste du rachis (prothèses de colonne vertébrale), doit permettre au groupe américain Zimmer Biomet d’élargir son portefeuille de produits et de conforter sa croissance à travers le monde. La transaction annoncée porte sur près d’1 milliard de dollars. 

La biotech LDR Medical passera sous le contrôle de l’américain Zimmer Biomet © LDR Medical

Alors que le club de football de Troyes (Ligue 2) annonçait le 6 juin l’arrivée d’un investisseur américain, Gary Allen, acquéreur de 100 % des actions de l’Estac, une opération capitalistique de grande envergure se déroulait parallèlement sur le terrain économique avec l’annonce aux Etats-Unis du projet d’acquisition de l’entreprise auboise LDR Medical par le groupe Zimmer Biomet.

Implanté depuis 1927 à Warsaw, dans l’Indiana, et spécialisé dans le domaine musculosquelettique, avec notamment des gammes de produits orthopédiques de reconstruction, ce groupe américain se dit prêt à débourser près d’1 milliard de dollars pour finaliser l’opération. Il propose aux actionnaires de LDR Holding un prix de 37 dollars par titre.

Fondée en 2000 à Troyes par Christophe Lavigne (Président), Patrick Richard (directeur commercial) et Hervé Dinville (directeur scientifique, désormais retraité), LDR Medical est une société spécialisée dans les prothèses du rachis (colonne vertébrale) dont les solutions (prothèses cervicales notamment) ont permis d’améliorer le bien–être de plus de 200 000 patients dans le monde. C’est l’une des premières pépites ayant été hébergée par la Technopole de l’Aube en Champagne où elle s’est développée en misant toujours sur l’innovation.

Cotée au Nasdaq

L’ensemble de ses équipes vient juste de migrer dans les bâtiments d’un nouveau siège érigé sur le Parc du Grand Troyes, à Sainte-Savine. L’inauguration du site est d’ailleurs prévue début juillet. Cette construction de 7 400 m² (en capacité de grandir encore sur 3 hectares de terrain) représente un investissement de plus de 14 millions d’euros. Elle permet d’accueillir plus de 200 salariés ventilés dans les services de R&D, de logistique ainsi que dans l’administration de la PME auboise. Au total, celle-ci compte près de 550 employés à travers le monde dont une partie est établie à Austin, au Texas.

Crédits: Chabanne

Considérant très vite que le marché américain est l’un des plus porteurs, Christophe Lavigne a fait le choix de s’y installer personnellement pour y développer l’implantation américaine, franchir les étapes de certifications des produits auprès de la FDA (U.S. Food and Drug Administration) et séduire de nouveaux investisseurs. C’est ainsi que LDR Holding a pu intégrer le Nasdaq fin 2013 devenant l’une des rares entreprises françaises des biotechs cotées à Wall Street.

Elargir l’offre au monde entier

Dans un communiqué publié le 7 juin, David Dvorak, PDG de Zimmer Biomet déclarait que cette transaction "est fortement stratégique" pour son groupe. Les activités de LDR Medical étant "complémentaires", les fabrications françaises doivent permettre d’élargir le portefeuille de produits et "renforcer le leadership de Zimmer Biomet dans des domaines médicaux locomoteurs".

Pour sa part, le président de LDR Medical apprécie de pouvoir d’élargir l’accès à des "offres novatrices pour des patients à travers le monde entier", Zimmer Biomet distribuant d’ores et déjà ses dispositifs médicaux dans une centaine de pays. Christophe Lavigne se dit par ailleurs "impatient de travailler en étroite collaboration avec Zimmer Biomet afin de réaliser une transition homogène et créer la valeur durable pour toutes les parties prenantes".

Philippe Schilde
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle