La biotech française Yposkesi de l’AFM-Téléthon aurait subi une cyberattaque

Le spécialiste français des thérapies géniques Yposkesi aurait subi une cyberattaque le 26 mars, après une série de piratages visant les hôpitaux français. Un expert en cybersécurité livre ses observations sur le rançongiciel derrière l'attaque.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La biotech française Yposkesi de l’AFM-Téléthon aurait subi une cyberattaque
Yposkesi compte environ 180 salariés pour 12,3 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019.

Les cyberattaques font une nouvelle victime en France dans le secteur de la santé. Selon Le Parisien, les pirates informatiques du rançongiciel Babuk auraient volé et publié une partie des données de la biotech française Yposkesi vendredi 26 mars. Depuis le début de l’année 2021, le gouvernement déplore une guérilla numérique qui prend pour cible les hôpitaux français.

Généthon pas impacté

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    YPOSKESI
ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement