Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La belle bleue de PSA et Bolloré, la maintenance d'Air France-KLM, TGVpop... la revue de presse de l'industrie

Publié le

Ouest France revient sur la petite voiture électrique de Bolloré qui sera produite dans l'usine PSA de Rennes, France 2 nous emmène dans les coulisses de la maintenance aéronautique d'Air France-KLM, numéro deux mondial du secteur. Enfin, à lire dans le Figaro une description de TGVpop le nouveau service de la SNCF présenté comme l'arme fatale contre le covoiturage.

Allez la bleue

Alors que l'équipe de France de football féminine s'est brillament qualifiée hier soir pour les huitième de finale de la Coupe du monde qui se joue actuellement au Canda, c'est une autre Bleue qu'on voit ce matin à la une de Ouest France. Le quotidien revient en effet sur le partenariat signé hier entre Bolloré et PSA : dès septembre, le groupe automobile fabriquera sur le site de Rennes, puis distribuera la BlueSummer, un véhicule électrique d’une autonomie de 200 km,  la BlueSummer, sorte de Méhari électrique.

Air France-KLM champion de la maintenance

Peu connue du grand public, Air France-KLM est le numéro 2 mondial de la maintenance aéronautique. La division Air France Industries KLM Engineering & Maintenance (AFI KLM E&M) vient ainsi d'engranger le temps du salon aéronautique du Bourget pour 800 millions de dollars de commandes (soit un peu plus de 700 millions d’euros) !

Le JT de France 2 est revenu hier sur cette activité dans un reportage.

TGVPOP, LE TRAIN PARTIRA PLEIN... OU NE PARTIRA PAS

Après son service équivalent à Blablacar, IDvroom (si si c'est bien son nom...), la SNCF s'attaque de nouveau au covoiturage. Mais cette fois-ci indirectement avec un principe orginal que la compagnie va tester cet été. Avec TGVpop, le but est de proposer des tarifs attractifs pour certains trains, explique le Figaro : "le 5 juillet, la SNCF lancera 'TGVpop', offre destinée à ramener les jeunes dans les TGV" Les équipes de Voyages SNCF ont "bâti une offre dont la commercialisation repose sur l'efficacité des réseaux communautaires"

En empruntant les codes du crowdfunding avec une jauge qui se remplit au fur et à mesure des réservations. "Pour que le train parte, un nombre suffisant d'internautes doit avoir 'voté' en ligne deux semaines avant le départ", précise ainsi le Figaro. Le site TGVpop est déjà accessible ici.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle