La BCE restera accommodante après la fin des achats d'actifs, selon Villeroy

PARIS (Reuters) - La politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) restera accommodante et le rythme de sa normalisation s'adaptera à la conjoncture économique après l'arrêt du programme d'achats d'actifs qui devrait "très probablement" intervenir en décembre, a déclaré lundi François Villeroy de Galhau, membre du conseil des gouverneurs de la BCE.
Partager
La BCE restera accommodante après la fin des achats d'actifs, selon Villeroy
La politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) restera accommodante et le rythme de sa normalisation s'adaptera à la conjoncture économique après l'arrêt du programme d'achats d'actifs qui devrait "très probablement" intervenir en décembre, a déclaré lundi François Villeroy de Galhau (photo), membre du conseil des gouverneurs de la BCE. /Photo prise le 19 novembre 2018/REUTERS/Toru Hanai

La BCE est censée arrêter fin décembre ses achats d'obligations dans le cadre du programme d'assouplissement quantitatif (quantitative easing, QE), auquel elle aura consacré plus de 2.600 milliards d'euros depuis 2015, et elle s'est engagée à laisser ses taux directeurs inchangés au moins jusqu'à l'été 2019.

"Les achats nets vont très probablement prendre fin en décembre. La fin de nos achats nets d'actifs ne sera cependant pas la fin de notre stimulus monétaire, loin de là", a déclaré François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, selon le texte d'un discours qu'il devait prononcer lors d'une conférence à Tokyo.

Après la fin des achats d'actifs, la BCE disposera encore de trois instruments pour adapter graduellement la normalisation de sa politique monétaire en fonction de la conjoncture économique: le réinvestissement du stock d'actifs acquis, les taux d'intérêt directeurs et la fourniture de liquidité et de crédit aux banques.

"Notre quatuor va bientôt devenir un trio, mais cela reste une formation musicale puissante", a résumé François Villeroy de Galhau. "Comme n'importe quel orchestre, nous devons être capables d'adapter le rythme de normalisation de notre politique monétaire (allegro ou andante) et son intensité aux données économiques", a-t-il poursuivi en filant la métaphore musicale.

En ce qui concerne la chronologie, le gouverneur de la Banque de France a fait valoir sa préférence pour une diminution des réinvestissements seulement après le premier relèvement de taux.

"Par conséquent, nous ne sommes pas obligés de nous précipiter, dès notre réunion de décembre, pour préciser la durée de nos réinvestissements", a-t-il souligné.

François Villeroy de Galhau a également évoqué l'éventualité, "si cela s'avérait nécessaire", de fournir à nouveau des crédits et des liquidités aux banques.

La deuxième série d'opérations ciblées de refinancement de long terme (TLTRO, Targeted long-term refinancing operation) "est encore en cours", a-t-il rappelé.

C'est également le cas de la "procédure FRFA" (Fixed-rate, full allotment) à savoir les appels d'offres réguliers "à taux fixes, intégralement servis" grâce auxquels la BCE sert intégralement les demandes des banques de liquidités à un taux fixe tant qu'elles apportent des actifs collatéraux.

"De telles opérations pourraient à nouveau être envisagées, éventuellement avec des modalités différentes, si cela s'avérait nécessaire", a précisé le gouverneur de la Banque de France.

(Leigh Thomas et Myriam Rivet, édité par Jean Terzian)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

BANQUE DE FRANCE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS