La BCE prône de nouvelles réformes du fonds de sauvetage MES

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a déclaré jeudi soutenir les propositions d'intégration du Mécanisme européen de stabilité (MES) dans la législation européenne, même si cela nécessite de nouvelles réformes.
Partager
La BCE prône de nouvelles réformes du fonds de sauvetage MES
La BCE a déclaré jeudi soutenir les propositions d'intégration du Mécanisme européen de stabilité (MES) dans la législation européenne, même si cela nécessite de nouvelles réformes. /Photo d'archives/REUTERS/François Lenoir

Un mandat élargi pour le fonds de sauvetage de la zone euro renforcerait la stabilité financière de l'Union européenne, fournirait un financement plus rapide aux Etats membres en crise et pourrait apporter le soutien nécessaire en termes de trésorerie aux banques défaillantes pendant leur liquidation.

"La réglementation proposée est un pas important (...) mais de nouvelles réformes du MES seront essentielles", a dit la BCE dans un avis juridique signé par son président Mario Draghi.

Le MES est actuellement un organisme intergouvernemental, qui fonctionne sur la base d'un traité entre les 19 pays qui partagent l'euro. Son intégration au droit européeen en ferait une institution de l'UE plutôt qu'uniquement de la zone euro.

La plupart des gouvernements de la zone euro sont opposés à une telle proposition, de crainte de perdre le contrôle total sur la capacité de crédit de 500 milliards d'euros du fonds.

Le président de la Bundesbank Jens Weidmann, souvent cité comme candidat potentiel à la succession de Mario Draghi, a rapidement réagi à la prise de position de la BCE se disant lui aussi sceptique du fait du risque de perte de contrôle du MES.

S'exprimant à Berlin, il a toutefois jugé logique d'accorder un plus grand rôle au MES dans la prévention des crises, notamment un rôle de surveillance des budgets des Etats membres et de coordination pour la restructuration ordonnée des dettes souveraines.

Dans son avis, la BCE souligne que le MES devrait être doté d'instruments lui permettant de remplir sa mission et d'un processus de prises de décisions rapides et crédibles.

"Notamment, les instruments d'aide financière de précaution, assortis de conditions adéquates, devraient être améliorés pour mieux contribuer à la prévention des crises", a-t-elle dit.

La BCE, qui supervise les grandes banques européennes, a dit qu'elle soutenait aussi les projets de réforme du MES pour lui permettre d'être un garant du Fonds de résolution unique (FRU).

Le FRU, financé par des contributions annuelles des banques, a pour mission de financer la liquidation des établissements bancaires menacés de faillite des 19 pays de la zone euro.

Une telle garantie, qui devrait être en place pas plus tard que fin 2023, pourrait aider le FRU à apporter un soutien en termes de trésorerie aux banques en défaut afin de s'assurer qu'elles puissent être liquidées à moindre coût.

"Cet apport de liquidités limite fortement le risque de pertes et a par essence un caractère temporaire", a dit la BCE.

La banque centrale a par ailleurs réaffirmé qu'il ne fallait pas rebaptiser le MES en Fonds monétaire européen dans la mesure où il n'aura aucune fonction de politique monétaire, celle-ci étant du ressort de la BCE.

(Balazs Koranyi, avec la contribution de Michael Nienaber à Berlin, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - TOULOUSE BUSINESS SCHOOL

Travaux de maintenance, réparation et rénovation sur le campus parisien de TBS Education

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS