La BCE prête à être accommodante face à une inflation élusive

par Francesco Canepa
La BCE prête à être accommodante face à une inflation élusive
Le siège de la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort. Les responsables de la BCE se sont mis d'accord lors de leur réunion de juin sur la nécessité de se préparer à apporter un soutien supplémentaire à l'économie de la zone euro dans le contexte d'une "incertitude accrue", suivant le compte rendu des débats publié jeudi. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

FRANCFORT (Reuters) - Les responsables de la Banque centrale européenne (BCE) se sont mis d'accord lors de leur réunion de juin sur la nécessité de se préparer à apporter un soutien supplémentaire à l'économie de la zone euro dans le contexte d'une "incertitude accrue", suivant le compte rendu des débats publié jeudi.

Les conflits commerciaux affectant les exportateurs de la zone euro et la Réserve fédérale étant prête, croit-on, à abaisser les taux d'intérêt, la pression monte sur la BCE pour qu'elle suive l'exemple de son homologue américaine.

A l'issue de sa réunion des 5 et 6 juin, le Conseil des gouverneurs avait repoussé au deuxième semestre 2020 au plus tôt sa première hausse de taux et le président Mario Draghi avait ouvert la porte à de nouvelles mesures de soutien dans les semaines suivantes.

"Il y a eu un accord large sur le fait qu'à la lumière de l'incertitude accrue, qui devrait se prolonger, le Conseil des gouverneurs devait être prêt et préparé à assouplir davantage la politique monétaire", lit-on dans le compte rendu.

Les mesures susceptibles d'être mise en oeuvre incluent de nouvelles modifications des indications données en matière d'évolution future des taux, de nouveaux achats d'actifs sur les marchés et des baisses de taux, est-il écrit dans les minutes.

Le compte rendu précise aussi que la BCE a envisagé des mesures "plus stratégiques" dans le cas où l'inflation resterait basse et qu'elle prévoit de souligner qu'une inflation supérieure ou inférieure à son objectif, qui est d'un peu moins de 2%, serait tolérée.

Les banquiers centraux ont estimé que la croissance annuelle des prix anticipée à 1,6% pour 2021 était quelque peu "distante" par rapport à cet objectif et ont dit qu'il n'y avait pas de place pour l'autosatisfaction face à la dégringolade des anticipations d'inflation des marchés financiers.

L'indicateur d'inflation prospective le plus suivi par les marchés - celui qui mesure ce que seront les anticipations d'inflation à cinq dans cinq ans - ne laisse présager qu'une inflation de 1,2%.

Benoit Coeuré, membre du directoire de la BCE, déclarait, un peu avant que le compte rendu ne soit publié, que la banque centrale devait considérer avec prudence la faiblesse des anticipations d'inflation que traduisait le niveau actuel des cours des obligations de la zone euro car d'autres instruments reflétaient une plus grande confiance dans les perspectives d'évolution des prix.

La prochaine réunion du Conseil des gouverneurs de la BCE aura lieu les 24 et 25 juillet.

(Marc Angrand et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS