La BCE marque une pause mais reste sur le pied de guerre

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a maintenu jeudi sa politique monétaire inchangée, marquant une pause après avoir pris ces quatre derniers mois une série de mesures sans précédent pour soutenir l'économie de la zone euro, confrontée à une profonde récession en raison de la pandémie liée au coronavirus.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La BCE marque une pause mais reste sur le pied de guerre
La Banque centrale européenne (BCE) a maintenu jeudi sa politique monétaire inchangée, marquant une pause après avoir pris ces quatre derniers mois une série de mesures sans précédent pour soutenir l'économie de la zone euro, confrontée à une profonde récession en raison de la pandémie liée au coronavirus. /Photo prise le 8 juillet 2020/REUTERS/Ralph Orlowski

L'institution de Francfort a réaffirmé qu'elle se tenait prête à ajuster tous ses instruments si besoin et qu'elle prolongerait ses rachats mensuels d'actifs aussi longtemps que nécessaire.

Le montant du "Programme d'achats d'urgence pandémique" (PEPP) lancé en mars reste ainsi de 1.350 milliards d'euros. Ce nouveau plan d'achats de dettes sur les marchés visant à faire baisser les coûts de financement des Etats, des entreprises et des ménages sera maintenu jusqu'en juin 2021 au moins.

Sans surprise, le taux de dépôt reste fixé à -0,5%, le taux de refinancement à zéro et le taux de la facilité de prêt marginal à 0,25%.

La présidente de la banque centrale, Christine Lagarde, tiendra une conférence de presse à partir de 12h30 GMT dans laquelle elle devrait notamment aborder la revue stratégique lancée en janvier mais mise sur pause en raison de la pandémie.

(Balazs Koranyi; version française Patrick Vignal)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS