La BCE est plus optimiste mais garde une "main ferme" sur ses soutiens

par Balazs Koranyi et Francesco Canepa
La BCE est plus optimiste mais garde une
La Banque centrale européenne (BCE) a laissé sa politique monétaire inchangée jeudi à l'issue d'une réunion de son Conseil des gouverneurs, un statu quo auquel s'attendaient les marchés financiers dans un contexte pourtant marqué par des signes d'accélération de la reprise et de hausse des prix. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a relevé jeudi ses prévisions de croissance et d'inflation pour la zone euro tout en s'engageant à maintenir un soutien massif au crédit et à l'activité, dont la diminution risquerait de faire monter les coûts de financement et de compromettre la reprise.

La présidente de l'institution, Christine Lagarde, a expliqué lors d'une conférence de presse que les membres du Conseil des gouverneurs s'étaient mis d'accord pour poursuivre, au troisième trimestre, les achats d'obligations sur les marchés à un rythme "nettement plus élevé" qu'en début d'année, sans toutefois préciser le montant d'achats visé.

"Nous ferons cela au cours des trois prochains mois en fonction des conditions de marché, qui incluent à l'évidence la saisonnalité", a-t-elle expliqué en référence à la baisse de la liquidité observée sur les marchés durant les mois d'été en Europe.

"La conclusion à laquelle nous sommes parvenus, je dirais que c'est 'une main ferme'", a-t-elle ajouté.

Les achats de titres de la BCE réalisés dans le cadre du Programme d'urgence face à la pandémie (PEPP), doté d'une enveloppe de 1.850 milliards d'euros, représentent actuellement 80 milliards d'euros par mois environ, contre 62 milliards au premier trimestre.

Les investisseurs ont accueilli sans réaction marquée ces décisions, les responsables de la BCE ayant largement balisé le terrain ces dernières semaines en soulignant la nécessité de rester prudent et de ne pas risquer de perturber les marchés par un "tapering", une diminution progressive des interventions.

L'INFLATION EST ENCORE LOIN DE FRÔLER 2%

La banque centrale a aussi réaffirmé que les achats du PEPP - qui court jusqu'en mars 2022 au moins - pouvaient ne pas atteindre l'enveloppe totale prévue mais pouvaient être augmentés en cas de besoin pour maintenir "des conditions de financement favorables".

Comme attendu, ces décisions s'appuient sur des prévisions de croissance et d'inflation revues à la hausse pour prendre en compte l'amélioration de la situation sanitaire, qui favorise la reprise de l'activité dans les services, le secteur le plus important de la zone euro et le plus affecté par la pandémie de COVID-19.

La BCE table ainsi désormais sur une croissance de 4,6% cette année et de 4,7% l'an prochain (contre 4,0% et 4,1% respectivement en mars). L'inflation devrait parallèlement atteindre 1,9% en 2021 avant de revenir à 1,5% en 2022 (contre 1,5% et 1,2% prévu il y a trois mois).

Mais si elle a évoqué "un léger mouvement à la hausse" pour l'inflation de base, c'est-à-dire hors énergie et alimentation, les catégories de prix les plus volatiles, Christine Lagarde a souligné que les perspectives d'inflation restaient contenues et que la hausse des prix restait bien inférieure à l'objectif de la BCE, soit un taux légèrement inférieur à 2% en rythme annuel.

"Nous sommes loin de notre objectif ultime. Nous n'avons certainement pas atteint le niveau que nous aimerions avoir atteint une fois la pandémie terminée", a-t-elle dit.

Les risques entourant les perspectives économiques sont "globalement équilibrés" a-t-elle précisé.

(Version française Marc Angrand, édité par Patrick Vignal)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

27 - MON LOGEMENT 27

Entretien ménager et service d'ordures ménagères

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS