La batterie du Note 7 mise en cause dans l'enquête Samsung

par Se Young Lee
Partager

SÉOUL (Reuters) - Au terme de l'enquête menée par Samsung Electronics sur l'incendie de certains de ses Galaxy Note 7, le groupe sud-coréen a conclu que la batterie de ce modèle de smartphone en était le principal responsable, a-t-on appris lundi auprès d'une source proche du dossier.

Le numéro un mondial du secteur, en quête de rachat après le retentissant fiasco industriel et commercial de ce smartphone haut de gamme, se prépare à lancer au premier semestre un nouveau combiné vedette, le Galaxy S8.

Pour regagner la confiance des consommateurs, investisseurs et analystes jugent indispensable pour le conglomérat de fournir une explication convaincante et précise sur ce qui n'a pas fonctionné dans le Note 7 et surtout d'exposer les mesures prises pour que cela ne se reproduise plus.

"Ils doivent s'assurer que tout est sur la table et ils doivent rassurer les clients en annonçant les raisons pour lesquelles cela ne se reproduira plus", déclare Bryan Ma, analyste chez le cabinet d'études IDC.

Les conclusions de l'enquête devraient être annoncées le 23 janvier, veille de la publication des résultats financiers détaillés du groupe pour le quatrième trimestre, a dit la source sous couvert d'anonymat.

Selon la source, Koh Dong-jin, à la tête de l'activité mobile de Samsung, devrait annoncer les résultats ainsi que les nouvelles mesures prises par le groupe pour éviter des problèmes similaires dans les nouveaux appareils.

Un porte-parole de Samsung s'est refusé à tout commentaire.

PROGRESSION DES RÉSULTATS MALGRÉ LE GALAXY NOTE 7

Incapable de résoudre les problèmes de surchauffe de la batterie du Note 7 à l'issue d'un premier rappel de 2,5 millions d'exemplaires début septembre, Samsung avait finalement tiré un trait en octobre sur cet appareil vendu aux Etats-Unis à 882 dollars (833 euros).

Le groupe avait à l'époque pointé du doigt des problèmes dans le processus de fabrication de la batterie fournie par l'une de ses filiales, Samsung SDI, comme étant la cause de l'incendie du Note 7.

Mais les nouveaux appareils équipés d'une batterie d'un autre fournisseur avaient continué à prendre feu, amenant le groupe à comptabiliser une charge d'exploitation qui a amputé son bénéfice de 6.100 milliards de wons (4,88 milliards d'euros) sur trois trimestres.

"Pour moi, ce serait surprenant qu'ils disent que le problème vient du fournisseur", déclare Bryan, qui soupçonne plutôt Samsung de ne pas avoir accordé suffisamment de place à la batterie dans l'habitacle du téléphone.

Samsung avait annoncé en octobre vouloir étudier tous les aspects du téléphone, dont la conception matérielle et logicielle, et son intention de solliciter des sociétés tierces dans le cadre de son enquête.

Selon la source, Samsung a été capable de reproduire les cas d'incendies du Note 7 au cours de son enquête et a conclu que la conception du matériel ou d'éventuels problèmes liés au logiciel ne pouvaient en être la cause.

Malgré des interrogations cette année sur son activité dans les smartphones, les bénéfices du groupe sud-coréen devraient fortement progresser en raison de la hausse du prix des mémoires et de la croissance des ventes d'écrans Oled (diode électroluminescente organique) pour smartphones.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - OCAPIAT

Fourniture de signalétique et publicité sur lieu de vente

DATE DE REPONSE 16/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS