La Banque nationale suisse laisse ses taux inchangés

ZURICH (Reuters) - La Banque nationale suisse (BNS) a annoncé jeudi qu'elle ne modifiait pas ses taux directeurs et dit qu'elle restait disposée à intervenir sur le marché des changes pour affaiblir un franc suisse "nettement surévalué".
La Banque nationale suisse laisse ses taux inchangés

Comme les économistes l'avaient prévu à l'unanimité, la BNS a laissé la marge de fluctuation du taux Libor à trois mois à -1,25%/–0,25% et laissé le taux des dépôts à vue à ?0,75%.

Outre la promesse d'une intervention pour affaiblir le franc suisse si nécessaire, la BNS a également revu à la baisse ses prévisions de croissance et d'inflation pour 2016.

"Les perspectives de l’économie mondiale se sont quelque peu assombries ces derniers mois. La volatilité demeure élevée sur les marchés financiers internationaux", constate la banque centrale dans un communiqué.

"Dans ce contexte, le taux d’intérêt négatif et la disposition de la Banque nationale à intervenir sur le marché des changes visent à réduire les pressions exercées sur le franc".

Le marché des changes n'a guère réagi à cette décision.

La BNS utilise des taux d'intérêts négatifs et intervient sur le marché des changes pour des montants non divulgués, afin d'affaiblir le franc et protéger ses exportations vers la zone euro, son premier partenaire commercial.

Une nouvelle baisse de taux en territoire négatif aurait déclenché les critiques des banques, assureurs et fonds de pensions, assujettis à des frais sur une partie de leurs dépôts.

La réaction discrète du franc à la décision de la Banque centrale européenne, la semaine dernière, de baisser ses trois taux directeurs et d'augmenter ses achat d'actifs, a permis à la BNS de se passer d'une nouvelle baisse, ont dit des économistes.

Le maintien d'un écart les taux directeurs suisses et ceux de la zone euro est un outil important pour affaiblir le franc, a expliqué la BNS.

La banque centrale suisse prévoit par ailleurs une inflation de -0,8% cette année, et non plus de -0,5%, et de 0,1% en 2017 contre 0,3% précédemment anticipé, et enfin de 0,9% en 2018.

Elle projette aussi une croissance de 1% à 1,5% cette année, contre 1,5% environ anticipé en décembre.

Le gouvernement suisse a revu en baisse ce jeudi ses prévisions de croissance de cette année et de la suivante en raison d'une conjoncture économique mondiale peu favorable.

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) projette dorénavant une croissance de 1,4% cette année, et non plus de 1,5% comme il l'anticipait en décembre, et de 1,8% en 2017 au lieu de 1,9%.

(Joshua Franklin, Wilfrid Exbrayat et Julie Carriat pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS