La Banque nationale de Grèce supprime 2.000 postes

ATHENES (Reuters) - La Banque nationale de Grèce, premier établissement bancaire de Grèce, a annoncé jeudi lancer un plan de départs volontaires prévoyant jusqu'à 2.000 suppressions d'emplois, soit 15% de ses effectifs actuels.

Partager

Les employés du groupe, y compris ceux des filiales Probank et FBB acquises cette année, ont jusqu'au 30 décembre pour accepter les propositions de la direction. Cette dernière estime le coût de l'opération à 160 millions d'euros et calcule qu'elle permettra des économies annuelles d'environ 120 millions.

Les quatre principales banques grecques mettent en oeuvre des mesures de restructuration pour réduire leurs coûts après leur recapitalisation en juin.

En septembre, la Banque du Pirée a réduit ses effectifs d'environ 12% après un plan similaire et Eurobank a annoncé le mois dernier que 10% de son personnel avait accepté des mesures volontaires de même ordre.

George Georgiopoulos, Véronique Tison pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS