La Banque du Japon avoue son impuissance à réveiller l'inflation

par Leika Kihara et Tetsushi Kajimoto
Partager
La Banque du Japon avoue son impuissance à réveiller l'inflation
Devant la Banque du Japon. La Banque du Japon (BoJ) a avoué jeudi son impuissance à réveiller les prix en reportant encore d'un an la réalisation de son objectif d'une inflation annuelle de 2%. /Photo prise le 16 juin 2017/REUTERS/Toru Hanai

TOKYO (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) a avoué jeudi son impuissance à réveiller les prix en reportant encore d'un an la réalisation de son objectif d'une inflation annuelle de 2%.

La BoJ, qui a repoussé cette date à six reprises depuis 2013 et le lancement par son gouverneur, Haruhiko Kuroda, d'un programme de rachat massif d'actifs, espère maintenant atteindre sa cible au cours de l'année fiscale s'achevant en mars 2020.

La banque centrale a légèrement revu à la hausse son objectif de croissance pour l'année fiscale en cours, à 1,8% contre 1,6% précédemment.

Elle a en revanche révisé à la baisse son objectif d'inflation, à 1,1% contre 1,4% pour l'exercice en cours et à 1,5% contre 1,7% pour le suivant.

A l'issue d'un conseil de politique monétaire de deux jours, la BoJ a maintenu son taux d'intérêt de court terme en territoire négatif (-0,1%). L'objectif de rendement des obligations à dix ans reste pour sa part autour de 0%.

La BoJ maintient donc une politique ultra-accommodante, comme prévu, et renforce l'impression qu'elle pourrait être la dernière des grandes banques centrales à s'orienter vers un ralentissement de son programme d'assouplissement quantitatif (QE).

"La BoJ a les mains liées", commente Hiroaki Muto, économiste au Tokyo Tokai Research Center. "Les banques centrales aux Etats-Unis et en Europe s'orientent vers des taux plus élevés et la réduction de leur bilan mais la BoJ se dirige dans le sens opposé."

Le Japon a enregistré une croissance de 1% en rythme annualisé au premier trimestre, soutenue par de solides exportations et les dépenses des ménages. Le moral des entrepreneurs a atteint son plus haut niveau en trois ans au deuxième trimestre, ce qui laisse penser que la reprise pourrait accélérer.

Mais si la situation de la troisième économie du monde paraît lentement s'améliorer, les salaires et les prix n'augmentent pas aussi rapidement que la BoJ le souhaiterait.

"Le cadre actuel de notre politique est très flexible et nous pouvons répondre à des évolutions sur l'économie, les prix et les marchés en temps voulu", a déclaré Haruhiko Kuroda lors de sa conférence de presse.

"Ce n'est pas comme si nous étions à court d'instruments", a-t-il ajouté. "Nous pensons que l'élan vers notre objectif d'inflation demeure intact et peut se maintenir dans le cadre actuel de notre politique".

(Julie Carriat et Patrick Vignal pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS