La Banque d'Angleterre choisit le statu quo malgré la chute du PIB

LONDRES (Reuters) - La Banque d'Angleterre (BoE) a laissé sa politique monétaire inchangée jeudi tout en se disant prête à augmenter son soutien à l'économie britannique, confrontée à l'une de ses pires crises en raison du confinement lié à l'épidémie de coronavirus.
Partager
La Banque d'Angleterre choisit le statu quo malgré la chute du PIB
La Banque d'Angleterre (BoE) a laissé sa politique monétaire inchangée jeudi tout en se disant prête à augmenter son soutien à l'économie britannique, confrontée à l'une de ses pires crises en raison du confinement lié à l'épidémie de coronavirus. /Photo prise le 11 mars 2020/REUTERS/Henry Nicholls

Le scénario privilégié de la banque centrale s'appuie sur l'hypothèse d'une chute de 14% du produit intérieur brut (PIB) du Royaume-Uni cette année suivie d'un rebond de 15% l'an prochain. Un tel scénario nécessiterait le maintien d'un soutien monétaire et budgétaire très important, souligne-t-elle.

Pour l'instant, la BoE maintient son taux directeur à 0,1%, comme attendu par la totalité des économistes et analystes interrogés par Reuters avant la réunion.

Il se situait à 0,75% jusqu'au 11 mars, avant que la banque centrale ne le réduise à deux reprises en huit jours pour tenter d'amortir le choc économique et financier provoqué par la propagation rapide de l'épidémie de COVID-19 et les mesures de confinement.

L'objectif du programme d'assouplissement quantitatif (quantitative easing, QE) demeure quant à lui fixé à 645 milliards de livres sterling (739 milliards d'euros), dont 20 milliards pour le marché des obligations d'entreprise.

Deux des neuf membres du Comité de politique monétaire (MPC), Michael Saunders et Jonathan Haskel, se sont néanmoins prononcés pour une augmentation du QE de 100 milliards de livres.

"Quelle que soit l'évolution des perspectives économiques, la Banque agira autant que nécessaire pour assurer la stabilité monétaire et financière essentielle pour la prospérité à long terme et répondre aux besoins de la population de ce pays", a déclaré le gouverneur, Andrew Bailey. "Tel est notre engagement total et indéfectible."

Il a ajouté que la banque centrale tablait, après le choc économique en cours, sur une reprise "bien plus rapide que la sortie de la crise financière mondiale".

La majorité des observateurs s'attendent à ce que la BoE annonce en juin une augmentation de son programme d'achats de titres, avant d'avoir épuisé l'enveloppe de 200 milliards de livres supplémentaires décidée en mars.

Pour le trimestre avril-juin, la banque centrale prévoit une contraction de 25% du PIB et un taux de chômage plus que doublé à 9%. L'inflation devrait parallèlement tomber sous 1% dans les mois à venir.

L'institution note que les indicateurs économiques les plus récents suggèrent une stabilisation de la demande, mais à des niveaux très bas.

La livre sterling s'est appréciée face au dollar et à l'euro après ces annonces, tandis que les rendements des "gilts", les emprunts d'Etat britanniques montaient légèrement, à 0,257% pour les titres à dix ans.

(David Milliken et Andy Bruce, version française Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Responsable activités chez Aibus site de St Nazaire F/H

Safran - 20/01/2023 - CDI - Saint-Nazaire

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - ERILIA

Construction de 46 logements collectifs à Morières-les-Avignon (84)

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS