La banque centrale chinoise exclut une rechute de l'économie

PEKIN (Reuters) - La banque centrale chinoise déclare s'attendre à un ralentissement de la croissance économique mais elle exclut la possibilité d'une rechute.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La banque centrale chinoise exclut une rechute de l'économie

Dans un communiqué publié sur son site internet (www.pbc.gov.cn), la Banque populaire de Chine se dit "prudemment optimiste" sur les perspectives économiques et écarte tout changement important de politique au cours des prochains mois, en ajoutant que les pressions inflationnistes ont diminué.

"La probabilité d'un ralentissement économique et d'une stabilisation est relativement élevée mais la probabilité d'une rechute est faible", déclare-t-elle.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) chinois a ralenti à 10,3% au deuxième trimestre, contre 11,9% sur les trois premiers mois de l'année.

Pour l'institut d'émission, ce ralentissement correspond à un ajustement après "la croissance trop rapide antérieure" et il correspond au résultat attendu des politiques macroéconomiques mises en oeuvre ces derniers mois, parmi lesquelles le frein au crédit immobilier, les restrictions à l'endettement des collectivités locales et des mesures destinées à ralentir l'inflation.

Les fondamentaux de la troisième économie mondiale restent sains, grâce notamment à la reprise mondiale en cours, ajoute la banque centrale, qui estime que l'environnement extérieur devrait être meilleur que l'an dernier.

Elle précise que la crise de la dette en Europe ne devrait pas avoir un impact important sur l'économie chinoise.

Elle estime que les nouveaux crédits bancaires devraient avoisiner 7.500 milliards de yuans (851 milliards d'euros) sur l'ensemble de 2010 s'ils se maintiennent au rythme du mois de juin.

La banque centrale déclare aussi que les réformes de la politique de changes annoncées le mois dernier ne visent pas spécifiquement à une réévaluation de la devise chinoise.

L'assouplissement du lien entre le dollar et le yuan devrait selon aider la Chine à "maintenir le taux de change du yuan fondamentalement stable à un niveau raisonnable et équilibré".

Zhou Xin et Ben Blanchard, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS