La bactérie E.coli serait de retour

Selon plusieurs sources concordantes, trois enfants ont été hospitalisés ce 25 juin au matin à Bordeaux suite à une intoxication alimentaire en lien avec la consommation de steaks hachés.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La bactérie E.coli serait de retour

Trois enfants sont hospitalisés "dont une fillette en service de réanimation pédiatrique, à l'état stable mais sévère, un enfant de 14 ans et une petite de deux ans et demi dont l'état s'améliore mais qui restent sous surveillance", a indiqué une porte-parole de l'Agence régionale de santé (ARS), précisant que ce bilan de santé avait été effectué dimanche.

Selon les recherches effectuées, la présence de la bactérie E.coli a été révélée dans sa version la plus sévère. Pour les deux autres enfants, les résultats sont attendus pour mardi 26 juin.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les trois enfants hospitalisés auraient tous trois consommé des steaks hachés achetés dans deux magasins différents, ce qui a entraîné le lancement dès samedi d'une alerte sanitaire notamment par les magasins Intermarché et Netto qui ont vendu la série de barquettes suspectes.

Les deux enseignes ont appelé samedi les acheteurs de steaks hachés dans 16 départements du Sud-Ouest à la vigilance en raison d'un risque possible d'infection à la bactérie pathogène E.coli.

La date limite de consommation de ces steaks est largement dépassée (jusqu’au 15 juin), mais il est demandé aux personnes qui les auraient congelés de les rapporter au point de vente.

Les morceaux de viande incriminés sont vendus sous les marques Jean Rozé, Netto et Top Budget selon Intermarché et la Société des viandes élaborées d'Estillac, basée dans le Lot-et-Garonne.

Les Escherichia coli peuvent entraîner des diarrhées parfois sanglantes, des douleurs abdominales et des vomissements, accompagnés ou non de fièvre.

La bactérie avait déjà fait l’objet d’une épidémie en France en juin dernier. 47 personnes sont décédées en Europe du fait de l’épidémie due à une infection E.Coli O104.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS