La 5G, un pactole de 20 milliards de dollars en 2025 pour les détenteurs de brevets

Selon le cabinet Strategy Analytics, les revenus de propriété intellectuelle dans la 5G devraient atteindre 20 milliards de dollars en 2025. Qualcomm, Ericsson et Nokia s’accapareraient 90% du pactole.

Partager
La 5G, un pactole de 20 milliards de dollars en 2025 pour les détenteurs de brevets
Logo officiel de 5G publié par L'Union internationale des télécoms

La prochaine génération de mobiles 5G, dont l’avènement commercial est attendu à la fin de 2018, s’annonce comme un jackpot pour les détenteurs de brevets. Selon le cabinet Strategy Analytics, les revenus de propriété intellectuelle dans ce domaine devraient atteindre 20 milliards de dollars à l’horizon 2025. En cumulé d'ici 2025, ils représenterait un montant de 55 milliards de dollars.

Qualcomm, plus gros bénéficiaire

Qualcomm devrait s’imposer comme le plus grand bénéficiaire en trustant 55% du pactole en prolongement de sa domination dans les générations 3G et 4 G. Le groupe américain, qui défraie la chronique par son abus de position dominante, maintient son modèle de licence sous la forme d’un pourcentage du prix de vente moyen des terminaux. Mais il revoit à la baisse ses prétentions en fixant ses prélèvements à 2,275% pour les terminaux monomodes 5G et 3,25% pour les terminaux multimodes 5G, et en plafonnant le prix auquel s’applique le prélèvement à 400 dollars, contre 500 dollars dans la 5G.

Le suédois Ericsson a choisi un modèle moins gourmand en facturant ses licences 2,5 à 5 dollars par terminal selon le prix de vente. Le finlandais Nokia Networks se contente, lui, d’un forfait de 3,5 dollars quel que soit le prix de vente des terminaux.

Maigres parts pour Huawei et Samsung

Qualcomm, Ericsson et Nokia Networks constituent les trois plus grands contributeurs à la technologie 5G, dont le standard a été finalisé en juin 2018. Ils captent 90% de l’ensemble des revenus de propriété intellectuelle de cette génération de mobiles. Ils ne laissent qu’une maigre part de 10% à d’autres contributeurs comme le chinois Huawei Technologies ou le coréen Samsung Electronics.
Selon Strategy Analytics, les frais de propriété intellectuelle devraient représenter environ 7% du prix de vente des smartphones 5G, en ligne avec les coûts dans la 4G.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEMBENI

Réalisation des travaux de densification (réhabilitation et extension ) et création d'un réfectoire du groupe scolaire en T22.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS