Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

La 3D s’invite au bloc

Virginie Montmartin ,

Publié le

B.Braun a mis au point une colonne de chirurgie 3D qui sécurise le geste du chirurgien. Cet outil, déjà utilisé en Allemagne, devrait se déployer en France dans les prochaines années. 

La 3D s’invite au bloc
La nouvelle colonne 3D de l'entreprise B.Braun
© B.Braun

Après l’impression 3D pour fabriquer les prothèses, voici la chirurgie 3D ! Le fabricant allemand de matériel médical B.Braun a développé une nouvelle colonne d’opération appelée EinsteinVision 2.0. Une colonne d’opération permet au chirurgien d’opérer grâce à quelques incisions en passant une caméra et ses outils en visualisant l’intérieur du corps sans «l’ouvrir» directement. Cette technique est destinée à  plusieurs spécialités : chirurgie digestive, gynécologique, urologique et cardiaque.

Une chirurgie plus sûre

La 3D permettrait une dissection et une suturation plus précises que la chirurgie 2D. Le chirurgien, armé de lunettes 3D, visualise plus facilement le relief des organes. Cet outil diminuerait surtout le temps d’opération et, par conséquent la fatigue physique et visuelle du chirurgien. Cette nouvelle technique est aussi bénéfique pour le patient : plus de précision, moins de complications par la suite. « On veut rendre la chirurgie plus sûre et plus efficace » explique Alexis Laumont, responsable Cœlioscopie chez B.Braun.

A la différence des autres colonnes développées, la caméra insérée dans le corps n’aura pas besoin d’être stérilisée à chaque opération, empêchant une détérioration prématurée de l’objet. B. Braun a développé une gaine stérile jetable qui recouvre l’optique, limitant le temps de stérilisation entre les opérations.

Une trentaine de colonnes achetées chaque année

Pour le prix de l’appareil, il faut compter environ 100 000 euros, soit un tiers plus cher que la colonne 2D. Alexis Laumont rassure quand même : « C’est un budget généralement accepté car c’est un montant assez faible comparé aux coûts d’autres machines présentes dans les établissements de santé. ». Environ 30 nouvelles colonnes sont achetées chaque année.  Malgré tout, cette colonne reste une nouveauté : seulement 5% des chirurgies en France sont faites avec la chirurgie 3D. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle