Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

La 301, vrai-faux low cost de PSA

, ,

Publié le

La 301, vrai-faux low cost de PSA
Ce modèle est destiné aux marchés émergents. Pour l'instant.
© LA CANTINE ; D.R. ; VICTOR CAMESELLE / PSA

Vue de France, la nouvelle Peugeot 301 a tout d'une low cost. Vue de Turquie, « c'est déjà une montée en gamme, affirme Maxime Picat, le directeur général de la marque. Le low cost signifie le renoncement à des prestations. Pour la 301 nous avons des moteurs modernes à trois cylindres essence. Et cette voiture est produite à Vigo, en Espagne, qui n'est pas un centre de production low cost. » Pour gagner les pays émergents (Turquie, Moyen-Orient, Chine et Russie), le constructeur a néanmoins cherché à réduire les coûts au maximum.

Le site de Vigo a des avantages : la proximité avec les fournisseurs et avec la zone portuaire pour limiter les charges logistiques, un coût horaire de production compris entre 20 et 22 euros. Peugeot a aussi saturé l'usine, alors en sous-charge. Côté matériaux, « il n'y a pas la même finesse qu'un modèle classique. Par exemple, le plastique n'est pas gainé », précise-t-on chez PSA. Le nombre de pièces du modèle, développé à partir de la plate-forme de la 208, a été réduit de 20%. À l'arrivée, un véhicule vendu entre 10 000 et 13 000 euros, plus cher que la Logan de son concurrent. Mais que PSA ne s'interdit plus de vendre en France si les clients la réclament...

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle