L’usine Technicolor d’Angers placée en redressement judiciaire

Le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé le placement en redressement judiciaire de la dernière usine de Technicolor en France. La voie est donc ouverte à la recherche d’un repreneur ou la liquidation du site.

Partager

L’usine Technicolor d’Angers placée en redressement judiciaire

C’est une mauvaise nouvelle pour les 350 salariés de Thomson Angers SAS. Le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé, ce matin, le placement en redressement judiciaire de l'usine de Technicolor à Angers (Maine-et-Loire). La voie est donc ouverte à la recherche d’un repreneur, sinon à la liquidation du site industriel, le dernier de l’ex-Thomson en France.

Lors de l'audience au tribunal, jeudi 31 mai, les représentants des salariés ont pourtant plaidé contre le placement en redressement judiciaire et appelé le groupe Technicolor à prendre ses responsabilités. L’usine d’Angers, qui fabrique des décodeurs numériques pour les opérateurs télécoms en Europe, est en effet gérée par la société Thomson Angers SAS, filiale à 100% de Technicolor. Cette société est déclarée, il y a une semaine, en faillite. Technicolor, qui a perdu le contrat avec Orange, a décidé d’arrêter la fabrication de ses décodeurs à Angers, au profit d’une sous-traitance à 100% de la production en Asie.

En difficultés financières avec un lourd endettement, le groupe français privilégie un modèle industriel « light », en ne gardant que les usines rentables. C’est ainsi qu’il a fermé en 2011 les sites de fabrication de bobines de films argentiques à Los Angeles (Etats-Unis) et Mirabel (Canada), et va en faire de même pour les sites de Londres, Rome et Madrid. A la fin de l’année 2012, il ne conservera que quatre sites industriels dans le monde : deux usines de duplication de disques vidéo en Pologne et au Mexique, une usine de fabrication de bobines de films argentiques en Thaïlande, et une usine de production de décodeurs au Brésil.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne
Ridha Loukil Grand reporter électronique et informatique
Ridha Loukil

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    TECHNICOLOR
ARTICLES LES PLUS LUS