Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L’usine Renault Flins va recruter 350 CDI en 2018

, , , ,

Publié le

L’usine Renault Flins à Aubergenville (Yvelines) recrutera, en 2018, 350 nouveaux salariés en CDI et 50 CDD d’au moins un an venant s’ajouter au 651 embauches déjà réalisées depuis 2015.

L’usine Renault Flins va recruter 350 CDI en 2018 © Renault

La direction de l’usine de Renault Flins à Aubergenville (Yvelines) a annoncé, mercredi 28 février, l’embauche de 350 nouveaux salariés en CDI au cours de l’année 2018. "Ces recrutements concerneront essentiellement des postes d’agents de production, de techniciens de maintenance et de managers de fabrication", indique un communiqué de l’établissement. En 2018, l’usine recrutera également 50 salariés en CDD d’au moins un an pour des postes de techniciens de maintenance et d’opérateurs de fabrication. Avec les 651 embauches déjà réalisées depuis 2015 ce sont donc un peu plus de 1 000 nouveaux salariés en CDI qui auront intégrés l’établissement à la fin de cette année.

"Ce plan d’embauches est le plus important depuis 2015. Nous avions recruté 116 salariés en 2015, 235 en 2016 et 300 en 2017. Cela témoigne de perspectives encourageantes et de la confiance dans le futur", explique Jean-Luc Mabire, directeur de l’usine.

Recrutement dans le vivier d’intérimaires

Les recrutements s’adressent aussi bien à des jeunes diplômés qu’à des profils expérimentés avec des diplômes allant du niveau CAP, Bac professionnel ou BTS au niveau Bac+5. Ils sont également ouverts aux intérimaires sans diplôme du site qui pourront bénéficier du dispositif CQPM (Certificat de qualification paritaire de la métallurgie) lancé en 2016 et de l’accompagnement de l’Ecole des savoirs ouverte par l’usine en 2017. Ces nouveaux recrutements vont compenser partiellement des départs en retraite et vont aussi contribuer à la décroissance du nombre d’intérimaires.

"Les embauches portent très majoritairement sur des postes d’agents de fabrication et les intérimaires constituent notre vivier principal de recrutement. Sur les trois plans précédents 90 % des recrutés travaillaient déjà sur le site avec le statut d’intérimaire et la moitié de ces recrutements s’est opéré par le biais du CQPM qui permet à des intérimaires déjà employés dans l’usine, mais qui ne sont pas diplômés, d’obtenir un diplôme qualifiant. Ce dispositif est donc important car nous avons pour principe de ne recruter que des personnes diplômées", poursuit Jean-Luc Mabire.

Le site Flins a produit 186 881 véhicules en 2017 : 63 145 Clio, 29 671 ZOE et 94 065 Micra. "2017 a constitué une très bonne année puisque notre production a été de 15 % supérieure à celle de l’année précédente et à un niveau que l’usine n’avait pas atteint depuis dix ans", se félicite Jean-Luc Mabire.

Patrick Désavie en Île-de-France

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle