Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

L’usine Renault de Tanger a doublé sa production à plus de 100 000 véhicules en 2013

, , , ,

Publié le

Montée en puissance pour l’usine Renault de Tanger spécialisée dans les véhicules low-cost Dacia et qui a doublé sa production en 2013 à plus de 100 000 unités. Alors qu’un nouvel investissement de 400 millions d'euros vient de porter sa capacité à 340 000 véhicules par an.

L’usine Renault de Tanger a doublé sa production à plus de 100 000 véhicules en 2013
Assemblage du Lodgy chez Renault à Melloussa Tanger
© Renault

Ça monte ! Le site Renault de Melloussa près de Tanger a fabriqué 100 940 véhicules en 2013, "soit une moyenne de 485 véhicules par jour" selon un communiqué du groupe automobile.

Ce volume représente un doublement de la production comparé à 2012, année d’ouverture du site inauguré alors le 9 février par le roi Mohammed VI et Nicolas Sarkozy.

Selon Renault, les modèles fabriqués en 2013 ont été par ordre d’importance les Lodgy, Dokker et Sandero Dacia. La Sandero (plate-forme X52) a été lancée sur le site début octobre 2013 après la création d’une nouvelle et deuxième ligne. Cet investissement de 400 millions d’euros s’est ajouté à la dépense initiale de 700 millions d’euros portant cette année la capacité du site de 30 à 60 véhicules par heure soit un total de 340 000 par an avec deux équipes. Tous ces investissements ont été financés pour moitié par l’Etat marocain, via la Caisse de dépôt et de gestion (CDG).

export de pièces détachées

Au Maroc outre le site de Mellousa, Renault détient 80% de l'usine Somaca de Casablanca (aux cotés de PSA) qui a, elle aussi connu un record de production en 2013 avec 66 500 unités produites.

Le groupe s'assure avec ses marques Renault et Dacia près de 40% du marché marocain mais les véhicules fabriqués à Melloussa ont été destinés pour plus de 90% à l’export. La France avec près 20 000 véhicules étant la première destination, suivie de la Turquie et de l'Allemagne.

"A partir d'avril, le site exportera également vers le Panama en Amérique Latine", indique le groupe automobile.

Melloussa en chiffres
La production en 2013 dans le détail a été selon Renault de 56 754 Dokker, 34 186 Lodgy et 10 000 Sandero, soit 100 950 véhicules. Le port de Tanger Med distant de 25 km a reçu, en 2013, 93 000 de ces véhicules pour l'export venant de l'usine à laquelle il est relié par une liaison ferrée directe. Cela a représenté 535 trains et 199 départs de navires vers une soixantaine de pays dans différents continents (Europe, Afrique et Asie surtout) contre 23 navires en 2012.

A noter que la montée en puissance du site d'assemblage s'est accompagnée de celle de la "plate-forme Maroc" comme fournisseur de pièces détachées pour l'ensemble du groupe. Renault a, en effet, intégré ce pays dans son réseau de sourcing mondial à savoir, l'International Logistics Network (ILN). Le volume de pièces détachées produites par Renault ou ses fournisseurs au Maroc et exportées a atteint 2 200 m3, en 2013, selon Renault avec pour premier client le Brésil notamment pour les pièces de la plate-forme X52 (Logan 2 et Sandero). En 2014, le Maroc fournira également l'Inde où Renault dispose d'une usine à Chennai et a licencié la Logan (badgée Verito) à Mahindra.

Côté ressources humaines, l'usine de Tanger emploie 5 500 personnes contre 4 200, fin 2012, et doit atteindre à terme environ 6 000 salariés. Depuis l’ouverture du site en 2012, l'Institut de formation aux métiers de l'industrie automobile (IFMIA) adjacent à l’usine de Melloussa a dépassé le million d’heures de formation, indique par ailleurs le constructeur.

Ce centre dont l’infrastructure a été payé par l’Etat marocain mais est exploité par Renault a déjà formé plus de 5 500 salariés de l’usine de Tanger.  A cela s’ajoute l’accueil de 103 stagiaires de l'usine Somaca de Casablanca, soit 6 500 heures de formation ainsi que celui de 98 collaborateurs de Renault Commerce Maroc pour 3 169 heures de formation.

Quant à la production de l'usine, elle continue de progresser fortement et devrait atteindre 200 000 véhicules cette année.


Pierre-Olivier Rouaud

 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus