Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L’usine Renault de Sandouville va recruter 100 nouveaux CDI et 100 nouveaux CDD

, , , ,

Publié le

L’usine Renault de Sandouville (Seine-Maritime) va recruter 100 nouveaux CDI en 2016 et 100 CDD. Renault accompagne la demande commerciale croissante pour le véhicule utilitaire Trafic et la montée en cadence de l’équipe de nuit.

L’usine Renault de Sandouville va recruter 100 nouveaux CDI et 100 nouveaux CDD © Renault

La direction de l’usine Renault de Sandouville (Seine-Maritime) qui emploie 3 300 salariés, dont 1 450 intérimaires, a annoncé le 4 octobre au comité d’entreprise et aux salariés du site le recrutement de 100 nouveaux salariés en CDI. La direction de l’usine précise que ces recrutements s’ajoutent au plan de recrutement initial pour 2016 et indique que 240 CDI ont été intégrés depuis juillet 2015.

L’usine recrutera en outre 100 CDD pour accompagner la montée en cadence de l’équipe de nuit. Les postes proposés seront essentiellement des postes d’opérateurs de fabrication et s’adressent à des candidats titulaires de CAP-BEP, Bac Pro et BTS-DUT.

Objectif 680 Trafic à la fin octobre

Depuis le 12 septembre 2016, l’usine Renault de Sandouville qui fabrique le fourgon Trafic tourne 24 heures sur 24, ce qui n’était pas arrivé depuis 2003 et le lancement de l’Espace IV. L’équipe de nuit, qui fonctionne à mi-cadence aujourd’hui, va monter en puissance à partir du 17 octobre. Au lieu de fabriquer 120 Trafic, elle en produira environ 180, contre 250 pour chaque équipe de jour, soit environ 680 véhicules par jour à la fin du mois d’octobre.

La direction de l’usine souligne que ces recrutements vont permettre d’accompagner "le succès commercial européen de Renault Trafic".

Outre le Trafic, l’usine Renault de Sandouville produit des fourgons légers pour General Motors (une vingtaine par jour), pour Fiat (une centaine par jour) et pour Nissan. L’attribution du fourgon NV 300 de Nissan à Sandouville début 2016 est venue conforter la spécialisation nouvelle du site, passé de la production de berlines (segment moyen-haut de gamme) à celle de véhicules utilitaires. La commercialisation du NV 300 devrait intervenir en fin d’année 2016.

Claire Garnier

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle