L’usine PSA de Poissy construira un nouveau véhicule de la marque DS

L’usine PSA de Poissy (Yvelines) construira le futur véhicule premium compact qui viendra compléter la gamme DS. Un investissement de 150 millions d’euros sera lié à cette fabrication.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’usine PSA de Poissy construira un nouveau véhicule de la marque DS

L’usine PSA de Poissy (Yvelines) aura en charge la fabrication d’un nouveau véhicule du segment premium compact de Citroën. L’annonce en a été faite par Carlos Tavares, président du directoire de PSA Peugeot Citroën, lors d’une rencontre avec les organisations syndicales du site, lundi matin.

"Ce véhicule, qui s’inscrit dans le plan produit de "Back in the Race" (plan pour accélérer le redressement de PSA), dans un segment de marché en très forte croissance, doit plus particulièrement contribuer au développement de la marque DS. Il viendra compléter l’offre de DS sur le segment premium compact, aux côtés de DS3", explique un communiqué du constructeur automobile français.
"Cette annonce réaffirme le savoir-faire du site de Poissy et sa vocation à être centre d’excellence des véhicules premium compact pour les trois marques du groupe", indique Carlos Tavares.

Ce nouveau modèle compact qui pourrait être commercialisé en 2018 sera produit sur la nouvelle plateforme EMP1, dont Poissy sera le site lanceur. "Un investissement de plus 150 millions d’euros dont 100 millions d’euros pour la seule plateforme EMP1 et 50 millions d'euros à la transformation des moyens", précise à L’Usine Nouvelle Frédéric Lemayitch, délégué syndical CFTC de l’usine de Poissy.

"Cette nouvelle va rassurer les salariés"

Selon Frédéric Lemayitch la question des effectifs et d’éventuelles embauches n’était pas à l’ordre du jour de la rencontre de lundi matin. Pour autant la décision du groupe PSA est la bienvenue car elle lève un certain nombre de doutes planant sur l’avenir à long terme du site yvelinois qui ne produit aujourd’hui que 360 voitures par jour (ndlr : C3, DS3 et quelques modèles premium de 208).

"Cette nouvelle va rassurer les salariés alors qu’il y a encore quelques temps on s’interrogeait sur la pérennité de l’usine", se félicite Frédéric Lemayitch. "C’est un secret pour personne que la fabrication de la C3 va s’arrêter d’ici à deux ans et, pour garantir les volumes, il était important de récupérer un véhicule venant en complément de la DS3. Un nouveau véhicule c’est presque une garantie d’activité de sept à dix ans. Le site de Poissy a un avenir bien au-delà de 2025."

Une plate-forme modulable

Ce qui fonde également la confiance des salariés tient les caractéristiques de la plateforme EMP1. "La plate-forme EPM1 peut accueillir différents types de véhicules, berline, SUV, coupé et autres. Ce qui est intéressant c’est qu’avec cette plate-forme modulable une nouvelle voiture en appelle d’autres et que l’on pourra fabriquer des variantes du nouveau véhicule", poursuit Frédéric Lemayitch.

Dans le cadre de son accord "Nouveau contrat social", PSA Peugeot Citroën avait pris l’engagement d’annoncer sur la période 2014 – 2016, le lancement d’au moins un modèle dans chacune des usines d’assemblage du groupe en France. "Avec l’attribution d’un nouveau véhicule au site de Poissy et après les annonces à Sevelnord, à Rennes (Ille-et-Vilaine), à Sochaux/Montbéliard (Doubs) et de deux nouvelles silhouettes à Sausheim/Mulhouse (Haut-Rhin), PSA Peugeot Citroën respecte ses engagements", rappelle le communiqué de PSA.

Patrick Désavie

0 Commentaire

L’usine PSA de Poissy construira un nouveau véhicule de la marque DS

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS