L'usine Opel d'Anvers fermerait en fin d'année

BRUXELLES (Reuters) - L'usine Opel d'Anvers fermera ses portes à la fin de l'année, faute d'avoir trouvé un investisseur, a fait savoir lundi un syndicat belge.

Partager

General Motors, le propriétaire de l'usine, avait annoncé en janvier que ce site, qui employait alors 2.600 personnes, fermerait en 2010. Le constructeur automobile américain comptait alors supprimer 8.300 emplois dans un contexte de baisse de la demande en Europe.

GM avait fait savoir par la suite que l'usine, dont les effectifs ont depuis été réduits de moitié, pourrait être épargnée si un investisseur était trouvé d'ici la fin du mois de septembre.

Le syndicat ACV-CSC Metea, dans un communiqué, écrit que GM a estimé qu'aucun investisseur potentiel ne remplissait ses conditions pour reprendre le site.

Opel Belgique a fait savoir qu'il ne s'exprimerait qu'à l'issue de la réunion d'un groupe de travail chargé d'examiner la question. Cette réunion a débuté en milieu de matinée.

Anvers serait la première grande usine automobile européenne à fermer ses portes depuis qu'en la cessation des activités en 2006 de l'usine Peugeot de Ryton, en Grande-Bretagne, et de l'usine Opel d'Azambuja, au Portugal.

Philip Blenkinsop, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS