L'usine Faurecia à Saint-Nicolas-de-Redon ferme ses portes

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'usine Faurecia à Saint-Nicolas-de-Redon ferme ses portes

La production de l'usine Faurecia à Saint-Nicolas-de-Redon (Loire-Atlantique) cessera ce jeudi 30 juin. La décision avait été rendue publique par la filiale du groupe PSA Peugeot Citroën en juillet 2008, officiellement en raison du choix de Toyota « de réintégrer la production des structures de sièges de la Yaris au sein de sa filiale Toyota Boshoku ».

Spécialisé dans les armatures métalliques de sièges, le site compte encore 165 salariés en CDI. A l'annonce de son arrêt, l'équipementier automobile y employait 265 personnes en CDI auxquels s'ajoutaient une centaine d'intérimaires. Depuis, une centaine de permanents ont été reclassés selon la direction. Et cette dernière affirme que 89 % du personnel encore sur place bénéficient d'une solution alors que selon les représentants syndicaux, « 116 salariés n'ont pas de solution identifiée de reclassement ». Ils dénoncent par exemple le fait que le groupe inclut dans son dénombrement des agents en congé formation sans promesse d'emploi à la clé.
Dans le cadre d'une convention de revitalisation signée avec l'Etat, l'industriel indique travailler aujourd'hui sur deux projets, « susceptibles de permettre l’installation sur le site d’activités industrielles et la création d’emplois associés ». Mais malgré plusieurs annonces similaires faites par le passé, rien de concret n'a été encore annoncé. Il y a un an, un projet d'usine de déconstruction automobile avait été esquissé mais la piste n'a pour l'heure pas abouti.


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS