L'Usine extraordinaire, le retour !

Pour sa seconde édition, L’Usine extraordinaire – dont "L’Usine Nouvelle" est partenaire – a choisi Marseille (Bouches-du-Rhône). À nouveau, il s’agit d’accueillir gratuitement tous ceux qui ont envie de "changer d’idée sur l’usine". Rendez-vous les 14, 15 et 16 novembre prochains.

Partager
L'Usine extraordinaire, le retour !
L’opération séduction menée à Paris, au Grand Palais, pour retisser les liens entre l’industrie et la société va se poursuivre dans la cité phocéenne.

Le Grand Palais n’en est toujours pas revenu. Pendant trois jours, l’an passé, sa verrière a retrouvé l’atmosphère d’effervescence et de modernité des expositions universelles du tournant du xxe siècle, à l’époque où la France triomphait en leader mondial des technologies. Ce bâtiment parisien dédié à l’industrie, mais qui désormais accueille surtout des expositions et des foires d’art contemporain, avait renoué pour l’occasion avec sa vocation de vitrine de l’industrie du futur. Le premier jour, il a vu se déverser un bus rempli de collégiens ou de lycéens toutes les 90 secondes. Chez Michelin et Sanofi, on n’en avait jamais vu autant... Au total, malgré sa fermeture le samedi pour cause de manifestation de Gilets jaunes, le Grand Palais a accueilli 40 500 visiteurs dont 13 000 scolaires.

Pour sa seconde édition, L’Usine extraordinaire – dont "L’Usine Nouvelle" est partenaire, car nous partageons cette volonté de réconcilier l’industrie avec les jeunes et le grand public – a choisi Marseille (Bouches-du-Rhône). Merveilleux terrain de jeu pour démontrer que l’usine d’aujourd’hui est un lieu de production connecté et inspirant, et un acteur engagé pour une société responsable ! À nouveau, il s’agit d’accueillir gratuitement tous ceux qui ont envie de "changer d’idée sur l’usine" : la manifestation, qui aura lieu les 14, 15 et 16 novembre prochains sur l’esplanade du J4 et sur un bateau amarré sur les quais du port de Marseille-Fos, attend quelque 20 000 visiteurs "entre terre, ciel et mer". On aurait pu ajouter "soleil"...

Et comme à Paris lors de la première édition de L'Usine extraordinaire au Grand Palais, le Conseil national de l'industrie, présidé par le Premier ministre et dirigé par Philippe Varin, aura lieu le jour de l'ouverture, dans le grand l'auditorium du MuCEM, le 14 novembre matin.

Champions internationaux et PME d’excellence

Cette nouvelle édition mettra en tout cas l’accent sur le potentiel de l’industrie dans le sud de la France : elle abrite aussi bien des champions internationaux que des PME industrielles d’excellence dans l’aéronautique, la mer, l’énergie ou la chimie. Au programme des trois journées : des expériences immersives à la découverte des coulisses de l’usine, des rencontres avec les salariés (et salariées) de l’industrie, des ateliers et des échanges inspirants sur le rôle des usines pour répondre aux grands défis environnementaux et sociaux... Les deux premiers jours seront dédiés aux scolaires ; 150 étudiants des écoles d’ingénieurs de la région organiseront plusieurs centaines de visites guidées. Les expériences de réalité augmentée ou de réalité virtuelle risquent encore de faire fureur. La troisième journée sera destinée au grand public.

Cinquante entreprises industrielles sont déjà mobilisées, avec des mécènes comme EDF, Corsica Linea, Airbus et STMicroelectronics. Le bateau accueillera des conférences et des débats sur les métiers, la RSE et l’innovation. Le Mucem hébergera de son côté le Forum de l’industrie destiné aux chefs d’entreprise, au monde de la formation et aux décideurs institutionnels. "L’Usine Extraordinaire est d’abord une dynamique, explique Bruno Grandjean, le président de la Fondation Usine extraordinaire, à l’origine de l’initiative. Elle remobilise autour d’un projet fédérateur, la grande famille de l’industrie et au-delà : associations, médias, monde de l’éducation..." Il ne faudra donc plus parler de "L’Usine extraordinaire au Grand Palais", mais "Des Usines extraordinaires". Bernard Bigot, le directeur général d’Iter, qui préside cette édition de L’Usine extraordinaire, souligne que le choix du lieu n’est pas anodin, car la ville de Marseille est un "creuset culturel et social représentatif de la dimension inclusive portée par la Fondation Usine extraordinaire". Et par l’industrie en général...

A LIRE AUSSI

[En images] A L'Usine extraordinaire, une industrie en perpétuel renouveau

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

SANOFI

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

74 - Annecy

Services d'assurances

DATE DE REPONSE 16/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS