Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

L’usine du vaccin contre la dengue de Sanofi en chômage technique

Gaëlle Fleitour ,

Publié le

Plus productif que prévu, le site de fabriquant le vaccin contre la dengue de Sanofi  à Neuville sur Saone va stopper sa fabrication durant plusieurs mois. Les stocks sont très nombreux, mais les commandes ne sont pas encore arrivées pour ce produit unique au monde.  

Il est prêt, et c’est une première mondiale. Mais le vaccin contre la dengue de Sanofi n’a pas encore trouvé preneur. Ce n’est qu’une question de jours, nous assurent différents membres de la direction. Sanofi Pasteur, la division vaccins du groupe pharmaceutique français, a déposé depuis janvier des dossiers d’homologation de ce produit innovant auprès de vingt pays touchés par cette maladie tropicale. Mais aucune autorisation de mise sur le marché n’a encore été délivrée.

Problème, Sanofi Pasteur, voulant anticiper des commandes massives, a accumulé des stocks sur son usine high tech dédiée à ce produit à Neuville sur Saône (Rhône-Alpes), un ancien site chimique sur lequel il a massivement investi.

« Sanofi Pasteur a eu tellement de rendement sur la fabrication de ce vaccin, qu’en trois mois il a produit pour un an, raconte une source syndicale. Mais il se retrouve aujourd’hui avec 100 millions de doses dans les frigos. Des tests de stabilité sont menés pour essayer de repousser les dates de péremption et ne pas les jeter. Conséquence, la direction vient d’annoncer que le site de Neuville serait fermé pendant un an, et les 200 salariés y travaillant seront certainement réaffectés sur le site de Marcy L’Etoile », une usine voisine de Sanofi Pasteur. 

Les salariés transférés provisoirement sur une usine voisine

Interrogé par L’Usine Nouvelle, un porte-parole de Sanofi Pasteur reconnaît que « de belles quantités de vaccins ont été produites : nous sommes optimistes sur le fait que les enregistrements vont arriver, mais il est très difficile d’anticiper la montée en puissance, donc il y a une réflexion. Il est possible que les ressources techniques du personnel de Neuville puissent être nécessaires à Marcy, si l’on n’a pas besoin de produire à Neuville. »

Ces produits sont valables durant dix-huit à vingt-quatre mois. Mais Sanofi Pasteur est confiant : dès que le Mexique ou un autre pays d’Amérique Latine ou d’Asie aura donné son feu vert, ce sont des volumes énormes qui lui seront demandés, pour répondre aux campables publiques de vaccination lancé par les Etats en question.

Gaëlle Fleitour

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

04/12/2015 - 14h19 -

Il serait peut être bon de se renseigner correctement avant d’énoncer n'importe quoi comme informations...........
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle