L'usine d'Airbus aux Etats-Unis sera plus compétitive que les sites européens

La nouvelle usine d'Airbus Group qui assemblera des A320 aux Etats-Unis sera plus compétitive que les sites de production actuels en France et en Allemagne, a déclaré Fabrice Brégier, le PDG d'Airbus, dans un entretien publié par le journal allemand Welt am Sonntag.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'usine d'Airbus aux Etats-Unis sera plus compétitive que les sites européens

La nouvelle usine d'Airbus Group qui assemblera des A320 aux Etats-Unis sera plus compétitive que les sites de production actuels en France et en Allemagne, déclare Fabrice Brégier, le PDG d'Airbus, cité ce dimanche 13 septembre dans le Welt am Sonntag.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les nouvelles techniques de production et des coûts plus bas pour la main-d'oeuvre non syndiquée rendent les Etats-Unis plus attrayants, explique-t-il au journal allemand, ajoutant : "L'Europe doit vraiment faire quelque chose pour rester compétitive."

L'usine de Mobile, en Alabama, assemblera d'ici la fin 2017 quatre avions A320 par mois, permettant la création d'un millier d'emplois aux Etats-Unis. Airbus espère y produire à partir de 2017 une nouvelle version de l'A320.

"Les avions qui y seront assemblés sont destinés à être vendus en Amérique du Nord, le marché est vaste", précise Fabrice Brégier, sans exclure par la suite d'exporter une partie de la production.

Avec cette implantation locale, l'avionneur européen vise 50% du marché de l'aviation civile aux Etats-Unis, contre 40% actuellement.

"A plus long terme, nous aurons la possibilité d'exporter (à partir des Etats-Unis)", ajoute Fabrice Brégier tout en notant que cette éventualité n'est pas prévue à ce stade.

Avec le site de Mobile, la production mondiale de l'A320 passera à 50 avions par mois, indique encore le dirigeant d'Airbus. L'avionneur a 5 400 commandes d'A320 en carnet et envisage d'ouvrir une deuxième ligne de production à Hambourg.

Cette année, Airbus livrera un peu moins de 30 très gros porteurs A380, indique encore Fabrice Brégier. Le groupe espère être en mesure de communiquer en fin d'année des "nouvelles positives" concernant la profitabilité du programme A380, ajoute-t-il.

Avec Reuters (Edward Taylor, Véronique Tison pour le service français)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS