L'Usine Aéro

L'usine Airbus de Laupheim sera vendue à Diehl et Thales

, ,

Publié le

C'est confirmé. L'association entre l'allemand Diehl et le français Thales a été choisie comme "repreneur préférentiel" pour l'usine Airbus de Laupheim, en Allemagne, selon un communiqué d'EADS et d'Airbus publié samedi.

L'annonce était attendue. Thomas Enders, patron d'Airbus, avait déclaré mercredi 28 mai que l'usine serait vendue « très bientôt », et avait indiqué que les candidats à la reprise étaient le français Zodiac d'un côté et l'allemand Diehl associé au français Thales de l'autre.

Laupheim est l'une des sept usines, avec les sites français de Méaulte et Saint-Nazaire, qu'Airbus veut céder. Spécialisée dans l'aménagement des cabines, elle compte 1100 employés.

A.L.

Sept usines cherchent repreneur

Laupheim et Filton - situé en Grande-Bretagne, fabriquant les ailes d'avions - sont les deux sites dont Airbus devrait se séparer avec le moins de difficultés, sur les sept prévus initialement. Début mai Airbus a rompu ses négociations avec Latécoère au sujet de la cession de Méaulte et Saint-Nazaire, et en mars, les négociations avec l'allemand MT Aerospace sur la vente de trois sites allemands, Varel, Nordenham et Augsbourg, avaient également été rompues. Les partenaires recherchés sont plutôt de type industriel, adossés à des financiers, a indiqué un porte-parole d'EADS.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte