L'université de Pau labellisée I-SITE grâce au projet E2S (énergie et environnement)

Dans le cadre du second programme d’investissement d’avenir, l'université de Pau et des Pays de l'Adour a été sélectionnée pour recevoir le label "I-Site" avec sept autres campus français. Ce qui va lui apporter une meilleure visibilité au niveau international, mais aussi un coup de pouce financier

Partager
L'université de Pau labellisée I-SITE grâce au projet E2S (énergie et environnement)

Seulement sept universités françaises parmi soixante candidatures ont décroché le label I-Site (Initiatives Science Innovation Territoire Economique) du ministère de l’Education, lors de cette deuxième vague d'appel à projets du programme d'investissements d'avenir (PIA 2). L'université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA), dans les Pyrénées-Atlantiques (64), a été choisie pour son projet intitulé E2S (Energy Environnement Solutions) sur la thématique de la transition énergétique et environnementale, développé en partenariat avec l’Inra et l’Inria. Il est aussi soutenu par six partenaires privés : Total, Arkema, Safran, TIGF, Toray et Euralis. 450 universitaires travaillent déjà sur le thème de ce périmètre. À terme, ils seront 900 et 600 chez les partenaires privés.

7 millions d'euros par an

Une belle réussite pour cette "petite" université de 13 000 étudiants. Surtout quand on sait que les autres sont Lille, Montpellier, Clermont-Ferrand, Nantes, Paris Est et Paris Seine. Au total, sur les deux vagues d'appel à projets, 18 universités ont été retenues. Ce label a vocation à "valoriser les atouts scientifiques thématiques plus concentrés (...) qui en font un levier d'entraînement et un point d'appui de leur stratégie de développement et de partenariat avec le monde économiqu", précise le ministère de la Recherche et de l'Enseignement supérieur.

Financé par le fonds national d’investissement d’avenir, I-Site doit en théorie permettre de débloquer un capital-dotation de près de 300 millions d’euros à l’établissement. Placé, ce capital rapporterait 7 millions par an. Et au bout de quatre ans, si l'université a respecté le cahier des charges, elle récupère la somme.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

SAFRAN

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS