L'Usine Campus

L’Université Clermont Auvergne décroche enfin le label I-SITE

, , ,

Publié le

Seuls quinze sites universitaires ont décroché le label Idex ou I-Site du Programme d'investissements d'avenir. Après un échec en janvier 2016, le projet CAP 20-25 de l’université clermontoise nouvellement unifiée, a finalement convaincu le jury. 

L’Université Clermont Auvergne décroche enfin le label I-SITE
Equipe du projet I-SITE CAP 20-25 de l'Université Clermont-Auvergne
© DR

L’Université Clermont Auvergne (UCA) entre dans la cour des grands. Née en janvier 2017 de la fusion de ses deux universités -Université Blaise-Pascal et Université d’Auvergne - elle vient de décrocher le label I-Site (Initiatives Science - Innovation - Territoires - Économie). Cette reconnaissance de l’État, attribuée par un jury international du programme d’investissements d’avenir le vendredi 24 février, ouvre à l’université auvergnate une plus large visibilité mondiale et, surtout, des financements.

Le projet auvergnat baptisé CAP 20-25 (Clermont-Auvergne Projet 20-25), recalé lors de la première vague de labellisation en février 2016, s’articule autour de quatre domaines scientifiques stratégiques pour lesquels la recherche auvergnate bénéficie d’une reconnaissance internationale (agro-écosystèmes durables, risques naturels catastrophiques, systèmes et services innovants dans le transport et la production, mobilité personnalisée) d’une coopération avec quatre filières économiques locales : agriculture, industrie, santé et environnement.

370 millions d’euros sur 10 ans

Le site universitaire auvergnat regroupe environ 45 000 étudiants et 7 500 personnels de recherche au sein d’un ensemble composé de deux universités, sept écoles, quatre organismes de recherche et deux établissements de santé. Pour Mathias Bernardin président de l’Université Clermont Auvergne, ce label est "une excellente nouvelle". Cette reconnaissance internationale "va avoir un effet d’appel dans le monde de la recherche". L’enveloppe promise par le programme d’investissements d’Avenir s’élève à 370 millions d’euros sur 10 ans, à condition toutefois, que l’université atteigne les objectifs affichés.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les thèmes de L'Usine Campus


Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte