L'Union européenne veut soutenir les PME spatiales

L'Union européenne cherche à définir une politique industrielle pour ses activités spatiales. Le quotidien Les Échos a rendu public un pré-rapport qui révèle les grandes lignes de cette future politique.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Union européenne veut soutenir les PME spatiales

L'idée principale est simple: accentuer la concurrence dans le secteur. Pour atteindre cet objectif, ce pré-rapport propose de développer le rôle des PME. Financièrement, en leur donnant accès à plus d'aides européennes. Concernant la R&D, ce texte propose de renforcer les liens entre les PME et les universités, et de faciliter l'accès aux programmes européens de recherche.

Soutenir les PME du secteur spatial, c'est déjà la mission du bureau de la politique PME de l'ESA (agence spatiale européenne). Sa directrice, Nora Bougharouat, préfère l'action au cas par cas aux grands discours de la commission. "L'Europe soutient les grands groupes pour qu'ils développent de nouvelles technologies que les PME pourront utiliser. Elles devraient pouvoir les développer elles-mêmes". Son service a mis en place un programme baptisé "Let-SME". Les programmes spatiaux sont analysés pour déterminer quelles activités peuvent être confiées à des PME, afin de lancer des appels d'offres qui leur seront réservés. Depuis novembre 2009, 27 contrats ont été signés grâce à ce programme. Mais cette action reste limitée, et le travail est énorme.

Un secteur dominé par de grands groupes

Dans l'industrie spatiale, les PME fournissent principalement des instruments et des services aux grands groupes. Leur implication dans la chaîne d'approvisionnement est limitée par plusieurs facteurs: barrières règlementaires, gros investissements à hauts risques, production en petites séries et marges opérationnelles limitées. Les grands groupes se sont construits sur une logique d'intégration verticale, ils produisent généralement toutes les pièces dont ils ont besoin.

L'industrie spatiale européenne a réalisé 5,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2008. Elle emploie 30 000 personnes. Le secteur est très concentré: EADS Astrium représente 50% des effectifs, et Thales Alenia Space 25%. Les PME ne représentent aujourd'hui que 5% de cet ensemble. 40% du chiffre d'affaires de l'industrie spatiale européenne est réalisé par des groupes français.



0 Commentaire

L'Union européenne veut soutenir les PME spatiales

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS