L’Union européenne envisage d’instaurer des taxes sur les panneaux solaires chinois

L’Union européenne s’apprêterait à instaurer des taxes douanières sur les produits solaires chinois importés afin de protéger ses fabricants en grandes difficultés.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’Union européenne envisage d’instaurer des taxes sur les panneaux solaires chinois

La guerre commerciale serait bel et bien déclarée. Selon l’agence Reuters, la Commission européenne proposerait aux vingt-sept, sans doute le mercredi 8 mai, d’imposer des taxes douanières sur les panneaux photovoltaïques chinois. Karel de Gucht, le commissaire européen du Commerce envisagerait ainsi de taxer les produits chinois importés (panneaux, cellules, wafers) à hauteur de 50% de la valeur du produit.

Ces mesures seraient imposées provisoirement en attendant les conclusions des enquêtes anti-dumping conduites actuellement par la Commission. Cette décision attiserait le plus important conflit commercial en valeur à ce jour entre l’Europe et à la Chine : les produits solaires ont représenté en 2011, 7% des exportations totales de la Chine vers l’Union.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Des fabricants européens en difficultés

Ces taxes douanières visent à protéger des fabricants européens de panneaux solaires à la peine. Rien qu’en 2012, une vingtaine d’entre eux ont mis la clé sous la porte. Les fabricants chinois détiennent 80% du marché européen. EU ProSun, un groupement d’une vingtaine de fabricants de cellules et de modules photovoltaïques, ont porté plainte en juillet 2012 auprès de Bruxelles pour concurrence déloyale des fabricants chinois.

Selon eux, ceux-ci bénéficieraient de 25 milliards d’euros de subventions illégales de Pékin, leur permettant de vendre leurs produits en dessous des coûts de production. La Commission européenne a lancé en septembre 2012 une enquête antidumping concernant les importations de panneaux photovoltaïques chinois et de leurs principaux composants (piles et wafers) et une seconde portant sur les subventions à l’exportation de ces mêmes produits. Elle doit rendre sa décision le 6 juin prochain. Si elle décide d’instaurer des barrières douanières, celles-ci devraient entrer en vigueur le 5 décembre (pour l’enquête antidumping) et le 7 décembre prochain (pour l’enquête antisubventions).

Depuis mars 2013, les produits solaires chinois importés dans l’Union sont enregistrés en vue de l’éventuelle application de mesures antidumping. Les importateurs de panneaux, de cellules et de wafers doivent désormais indiquer à la douane si les produits ont été importés ou principalement produits en Chine.

L’application d’éventuelles taxes sur les produits solaires chinois est loin d’être au goût du reste de la filière solaire qui réclame des produits à faible coût pour continuer à développer le marché. Le département du Commerce américain avait décidé en mars 2012 d’imposer des taxes douanières aux panneaux solaires chinois, pouvant atteindre jusqu'à 250% sur certains produits.

Camille Chandès

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS