L’ultime coup de bluff de Ségolène Royal pour fermer Fessenheim

Dimanche 9 avril, la ministre Ségolène Royal a fait passer un décret sur la fermeture de la centrale de Fessenheim. Sauf que ce dernier comprend les conditions posées par le conseil d’administration d’EDF qui repousse la décision réelle à mi-2018, six mois avant le démarrage de l’EPR de Flamanville.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’ultime coup de bluff de Ségolène Royal pour fermer Fessenheim
Ségolène Royal, la ministre de l’Environnement.

Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, refuse de laisser le dernier mot à EDF. Elle refuse aussi que François Hollande échoue complètement sur sa promesse de fermer la centrale de Fessenheim au cours de son mandat. Aussi, dimanche 9 avril, elle a fait passer un décret dans le journal officiel "portant abrogation de l'autorisation d'exploiter la centrale nucléaire de Fessenheim".

"Le décret sur la fermeture de la centrale de #Fessenheim est signé et publié ce matin au JO. C'est dit c'est fait", lâche la ministre dans un tweet faisant référence à son annonce sur RTL vendredi 7avril. Elle avait alors assuré que ce décret serait publié avant la fin du mandat, pour ainsi tenir la promesse à moitié. Elle répondait aussi à la décision du Conseil d’administration d’EDF qui, le jeudi 6 avril, avait décidé de reporter sa demande de fermeture à six mois avant le démarrage de l’EPR de Flamanville, c’est-à-dire au mieux mi-2018. D’autres conditions de l’électricien laissaient planer le doute sur la fermeture de la plus vieille centrale de France.

Un décret qui reprend toutes les conditions fixées par EDF

Sauf que le décret par Ségolène Royal reprend toutes ces conditions demandées par EDF. Les syndicats, opposés à la fermeture de Fessenheim, ne s’y laisse pas prendre. La CFE Energies parle d’action "pour sauver la face dans un but purement électoraliste". La CGT parle "d’enfumage". Devenue sa meilleure ennemie sur Twitter, la députée de Paris EELV, Cécile Duflot lui lance : "#Fessenheim : de l'usage d'un décret qui ne dit rien (tout est dans le "dès lors que [...] et que") comme outil de communication"

Elle a, en revanche, reçu le soutien du candidat à la présidentielle Emmanuel Macron (En Marche) qui parle "d’une décision responsable", quand bien même certains juristes s’interrogent sur la légalité de ce décret.

Au final, Fessenheim aura été une épine dans le pied de la transition énergétique voulue par ce gouvernement pendant tout le quinquennat. Cet engagement, ainsi que celui de réduire la part du nucléaire de 75 à 50 %, avait été pris dans le cadre d’un accord électoral entre le parti socialiste et EELV, négocié par Martine Aubry et Cécile Duflot, en 2011.

0 Commentaire

L’ultime coup de bluff de Ségolène Royal pour fermer Fessenheim

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS