Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'UKRAINE MET FIN AUX QUOTAS

Publié le

L'UKRAINE MET FIN AUX QUOTAS
Le pays espère une récolte de 45 millions de tonnes de céréales en 2011-2012.
©

La fin des quotas sur les exportations de céréales annoncée par le gouvernement ukrainien, après avoir été repoussée par deux fois, sera finalement effective le 1er juillet prochain. Tout comme la Russie, l'ancienne république soviétique avait terriblement souffert de la sécheresse l'été dernier, obligeant Kiev à imposer des quotas sur ses exportations. La mesure avait été jugée « injustifiée », « non transparente » et « incompatible avec les principes du marché » par l'ensemble des traders et des ambassades occidentales. Elle avait notamment permis à Khlib Investbud, une division de la State food and grain corporation, de remporter, au grand désarroi de certains, la plus grande part des exportations. Toutefois, en avril, le gouvernement avait suspendu ses restrictions sur le maïs, au vu de l'importance des stocks.

Près de 20 millions de tonnes pour l'export

Pas plus inspirée, la Verkhovna Rada, le Parlement ukrainien, a voté le 19 mai la mise en place de droits de douanes de respectivement 9, 14 et 12 % sur les exportations de blé, d'orge et de maïs pour réduire le déficit budgétaire. Le ministre de l'Agriculture Mykola Prysyazhnyuk et plusieurs associations d'agriculteurs ont appelé le président Viktor Ianoukovitch à ne pas proclamer une loi qui pénaliserait les céréaliers ukrainiens sur les marchés extérieurs. Avec la sécheresse touchant les États-Unis et l'Europe, l'Ukraine espère retrouver son rang de grenier à grains mondial. Selon les dernières estimations, sa récolte de céréales dépasserait 45 millions de tonnes (Mt) en 2011-2012, contre 39,2 Mt la campagne précédente. Au 19 mai, 96 % des intentions de semis, soit 7,3 millions d'hectares, étaient effectués. Quelque 19 à 20 Mt de céréales pourraient être disponibles à l'exportation, anticipe Mykola Prysyazhnyuk.

Un protocole d'intention devrait être prochainement signé avec le Chicago mercantile exchange pour l'ouverture d'une bourse d'échanges des céréales de la mer Noire dès cette année. Avec la levée du moratoire sur la vente des terres agricoles en Ukraine en 2012, les fameuses terres noires, Mykola Prysyazhnyuk espère attirer de nombreux investissements étrangers pour le développement agricole du pays. Ces dernières décisions, si elles devenaient effectives, porteraient la production nationale à 80 Mt d'ici quatre à cinq ans.

inscrivez-vous aux webinaires

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle