L'UE s'opposerait en l'état au rachat de la branche énergie d'Alstom par GE

D'après Reuters, GE n'obtiendra pas le feu vert inconditionnel qu'il espère à moins de proposer de nouvelles concessions ou de préparer des arguments forts.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'UE s'opposerait en l'état au rachat de la branche énergie d'Alstom par GE
General Electric n'obtiendra probablement pas un feu vert sans conditions de la Commission européenne à son projet de rachat de la branche énergie d'Alstom, selon deux sources proches du dossier. Steve Bolze, directeur général de GE Power & Water, la principale filiale industrielle du conglomérat, a déclaré que le conglomérat était disposé à envisager des concessions pour obtenir le feu vert de l'Union européenne. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

General Electric n'obtiendra probablement pas un feu vert sans conditions de la Commission européenne à son projet de rachat de la branche énergie d'Alstom, a appris Reuters ce lundi 11 mai auprès de deux sources proches du dossier.

L'exécutif européen a ouvert en février une enquête approfondie sur cette opération de 12,4 milliards d'euros qui entraînera la disparition de l'un des trois grands concurrents du groupe américain sur le marché des turbines à gaz.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Selon les deux sources, GE n'obtiendra pas le feu vert inconditionnel qu'il espère à moins de proposer de nouvelles concessions ou de préparer des arguments forts.

L'enquête a été arrêtée temporairement le mois dernier mais devrait reprendre dès cette semaine, a indiqué GE lundi.

"C'est une étape de procédure pour leur laisser le temps d'étudier des informations complémentaires et nous nous attendons à ce que le compte à rebours reprenne cette semaine", a déclaré le groupe dans un communiqué.

Steve Bolze, directeur général de GE Power & Water, la principale filiale industrielle du conglomérat, a déclaré de son côté que le conglomérat était disposé à envisager des concessions pour obtenir le feu vert de l'Union européenne.

"Nous sommes disposés à étudier des arrangements pour que l'affaire se fasse", a-t-il dit, ajoutant qu'il était toujours prévu que l'opération soit bouclée au second semestre.

Il a souligné cependant que toute concession se devait de préserver l'intérêt économique de l'opération.

L'enquête de la CE a été suspendue le 24 avril, selon un communiqué posté sur le site internet de la Commission.

Ricardo Cardoso, porte-parole de l'exécutif européen, a expliqué que les services de la concurrence attendaient de nouvelles informations des deux groupes.

"La date butoir sera dans ce cas suspendue jusqu'à ce que les parties répondent pleinement à notre demande d'information, puis une nouvelle date sera fixée", a-t-il dit. Jusqu'ici, les services de la Concurrence avaient jusqu'au 6 août pour se prononcer.

Le directeur général de General Electric Jeff Immelt a rencontré la semaine dernière la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager pour défendre son accord avec Alstom.

Avec Reuters (Foo Yun Chee, Véronique Tison et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

0 Commentaire

L'UE s'opposerait en l'état au rachat de la branche énergie d'Alstom par GE

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie et Matières premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS