L'UE répliquera en cas de taxes des Etats-Unis sur l'acier

En cas d'instauration par les Etats-Unis de mesures pour restreindre les importations d'acier et d'aluminium en provenance de Chine et d'autres pays, l'Union européenne répliquerait. C'est ce qui ressort d'une réunion des ministres du Commerce de l'Union européenne (UE) ayant eu lieu mardi 27 février, selon Matthias Machnig, secrétaire d'État au ministère allemand de l'Économie et de l'Énergie.

Partager

L'UE répliquera en cas de taxes des Etats-Unis sur l'acier
Les ministres du Commerce de l'Union européenne sont convenus lors d'une réunion mardi qu'ils prendraient des contre-mesures si les États-Unis taxent les importations d'acier et d'aluminium, a déclaré Matthias Machnig, secrétaire d'État au ministère allemand de l'Économie et de l'Énergie. /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay

L'instauration de tarifs douaniers qui a été évoquée par le président américain Donald Trump est incompatible avec les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et ne peut être justifiée par des considérations de sécurité nationale, a déclaré Matthias Machnig, secrétaire d'État au ministère allemand de l'Économie et de l'Énergie. C'est pourquoi, les ministres du Commerce de l'Union européenne (UE) sont convenus lors d'une réunion mardi 27 février qu'ils prendraient des contre-mesures si les États-Unis taxent les importations d'acier et d'aluminium, a-t-il dit.

"J'ai dit que nous envisagions toutes les options", a précisé Matthias Machnig, ajoutant qu'il y avait unanimité sur le fait que la Commission européenne et les États membres de l'Union "devaient prendre les précautions appropriées". Mais les ministres n'ont pas discuté dans le détail des mesures à adopter si Donald Trump décidait une réduction des importations d'acier, a-t-il dit.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le département américain du Commerce a recommandé à Donald Trump d'imposer des mesures fortes pour restreindre les importations d'acier et d'aluminium en provenance de Chine et d'autres pays. Ce dernier a jusqu'au 11 avril pour prendre sa décision. Matthias Machnig a ajouté que, du point de vue des Européens, il était "absurde" de justifier d'éventuelles mesures contre les importations par des risques sur la sécurité nationale.

Pour Reuters

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS