L'UE pointe AstraZeneca du doigt dans son différend avec Londres sur les vaccins

par Paul Sandle et John Chalmers
L'UE pointe AstraZeneca du doigt dans son différend avec Londres sur les vaccins
La Grande-Bretagne a exigé lundi de l'Union européenne qu'elle autorise les livraisons de vaccins contre le COVID-19 fabriqués dans l'UE, dernier épisode en date d'un différend entre Londres et Bruxelles, qui en attribue la responsabilité à AstraZeneca. /Photo prise le 9 février 2021/REUTERS/Dado Ruvic

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne a exigé lundi de l'Union européenne qu'elle autorise les livraisons de vaccins contre le COVID-19 fabriqués dans l'UE, dernier épisode en date d'un différend entre Londres et Bruxelles, qui en attribue la responsabilité à AstraZeneca.

"Ce n'est pas la faute du Royaume-Uni, ce n'est pas la faute de l'UE", a dit un haut responsable de l'Union. "Chacun doit trouver un accord avec une entreprise qui a survendu sa capacité de production. AstraZeneca doit livrer les doses à ses clients de l'UE."

Les dirigeants des 27 pays de l'Union doivent débattre jeudi, lors d'un conseil européen en ligne, de l'éventualité d'une interdiction des exportations de vaccins de l'UE vers la Grande-Bretagne.

Dimanche, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, s'est entretenu au téléphone avec le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande, Angela Merkel, pour tenter d'éviter une telle issue.

Le porte-parole de Boris Johnson s'est refusé à dire si Londres envisageait des mesures de représailles.

"Je ne vais pas entrer dans des hypothèses mais notre position est claire: nous ne voulons pas voir certains pays mettre en place des restrictions à l'export sur les vaccinations", a-t-il dit.

Selon AstraZeneca, le Royaume-Uni s'appuie sur une clause de son contrat de fourniture qui empêche les exportations de son vaccin tant que le marché britannique n'est pas intégralement approvisionné, explique l'UE.

La Commission européenne, qui a coordonné les commandes de vaccins pour les 27 pays de l'Union, met en avant l'exigence de réciprocité en soulignant que l'UE a exporté quelque 35 millions de doses depuis fin janvier, dont dix millions vers la Grande-Bretagne, alors que cette dernière n'en a exporté aucune.

L'UE DIVISÉE SUR LES INTERDICTIONS À L'EXPORT

"Notre position, c'est que nous attendons d'AstraZeneca qu'il livre à l'Union européenne les doses prévues au contrat. Des contacts sont en cours avec la société", a dit Eric Mamer, porte-parole de la CE, lors d'une conférence de presse.

Les pays de l'UE ne sont toutefois pas au diapason sur le sujet: si la France, l'Allemagne et l'Italie sont favorables à des restrictions à l'exportation en cas de non-réciprocité, d'autres comme les Pays-Bas, la Belgique et l'Irlande sont plus prudents.

Le Premier ministre irlandais, Micheal Martin, a ainsi estimé que toute restriction européenne dans ce domaine serait "une mesure rétrograde".

La porte-parole du gouvernement allemand Martina Fietz a déclaré que Berlin souhaitait un réexamen des règles européennes en matière d'exportations de vaccins car "beaucoup de vaccins partent de l'UE vers des pays tiers" alors que "quasiment rien n'est exporté de Grande-Bretagne ou des Etats-Unis".

Un responsable européen a déclaré dimanche à Reuters que l'UE avait refusé à Londres son feu vert aux livraisons de doses du vaccin d'AstraZeneca produites dans une usine néerlandaise sans même attendre que le laboratoire en fasse la demande formelle.

"Les Britanniques insistent sur le fait que l'usine d'Halix aux Pays-Bas doit leur livrer les produits pharmaceutiques fabriqués là-bas. Ça ne marche pas", a-t-il dit.

Le site de Leyde, exploité par Halix, un sous-traitant d'AstraZeneca, figure comme site de fabrication aussi bien dans le contrat signé par la Grande-Bretagne que dans celui conclu par l'UE. Il n'a pas encore été homologué par l'UE mais AstraZeneca s'attend ce que cela soit le cas fin mars ou début avril.

(Avec Elizabeth Piper et Sarah Young à Londres, Philip Blenkinsop à Bruxelles et Thomas Escritt à Berlin; version française Marc Angrand, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS