L'UE estime que "Budweiser" ne peut être une marque déposée

BRUXELLES (Reuters) - La Cour européenne de justice a déclaré jeudi qu'Anheuser-Bush InBev (AB-InBev) ne peut faire de "Budweiser" une marque déposée dans l'ensemble de l'Union européenne, ce qui constitue un épilogue à une bataille juridique de 14 ans au sujet de ce nom avec un brasseur tchèque.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'UE estime que "Budweiser" ne peut être une marque déposée

"Budweiser" dérive de Budweis, une ville tchèque maintenant connue sous le nom Ceske Budejovice. Le brasseur tchèque Budejovicky Budvar n'a au de cesse de dire que ce nom faisait partie d'une tradition de fabrication de bière remontant au treizième siècle.

Anheuser-Busch, fondé aux Etats-Unis par des immigrants allemands, a commencé à commercialiser la bière "Budweiser" à partir de 1876. La boisson ainsi que la "Bud Light" sont les deux bières les plus vendues au monde.

Le brasseur américain, racheté en 2008 pour 52 milliards de dollars par son concurrent belge InBev, avait voulu déposer la marque "Budweiser" en 1996 mais ses visées avaient été contrariées par Budejovicky Budvar, qui avait déjà la marque "Budweiser" en Allemagne et en Autriche.

L'agence de l'Union européenne chargée du dépôt des marques déposées avait rejeté la demande d'application d'Anheuser-Busch malgré l'expiration du certificat protégeant la marque déposée par Budvar.

En 2009, la deuxième plus haute juridiction européenne avait confirmé cette décision. C'est également ce qu'a annoncé jeudi la Cour européenne de justice.

AB InBev, qui détient les droits pour Budweiser ou Bud dans 23 dans 27 pays de l'Union européenne, a déclaré que le verdict n'aurait aucun effet sur son activité.

Philip Blenkinsop, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS