L'Oréal veut supprimer les emballages en plastique non recyclés d'ici 2030

PARIS (Reuters) - L'Oréal s'est fixé pour objectif de commercialiser davantage de produits "verts" et de supprimer de ses produits les emballages en plastique non recyclés d'ici 2030, dans le cadre d'un nouveau programme de développement durable, a déclaré jeudi son PDG, Jean-Paul Agon.
Partager
L'Oréal veut supprimer les emballages en plastique non recyclés d'ici 2030
L'Oréal s'est fixé pour objectif de commercialiser davantage de produits "verts" et de supprimer de ses produits les emballages en plastique non recyclés d'ici 2030, dans le cadre d'un nouveau programme de développement durable, a déclaré jeudi son PDG, Jean-Paul Agon (en photo). /Photo prise le 14 janvier 2020/REUTERS/Benoit Tessier

Le géant français des cosmétiques va notamment lancer sous la marque Garnier un shampoing solide, qui se présente sous la forme d'un savon. Le propriétaire des marques Maybelline et Lancôme s'est par ailleurs engagé à réduire de 50%, par produit fini, l'ensemble de ses émissions de gaz à effet de serre, par rapport à 2016.

"D'ici à 2025, l'ensemble des sites opérés par le groupe seront neutres en carbone via l'amélioration de leur efficacité énergétique et l'utilisation de 100% d'énergies renouvelables", écrit L'Oréal dans un communiqué.

Selon Jean-Paul Agon, 100% des emballages plastiques mis sur le marché par le groupe seront d'origine recyclée ou biosourcée, contre 15% fin 2020.

"Il est temps d'agir, d'accélérer", a-t-il déclaré dans une interview accordée à Reuters, ajoutant que la crise du coronavirus avait probablement renforcé la demande des consommateurs pour des produits plus naturels.

Soucieux de réduire l'impact de leurs produits sur l'environnement, les groupes de cosmétiques ont ces dernières années proposé des bouteilles rechargeables, revu la composition de leurs shampoings et lancé des campagnes de sensibilisation auprès du grand public. L'essor du commerce en ligne engendre cependant toujours plus d'emballages et de déchets.

"Le commerce électronique est un défi pour le développement durable (...) il ne disparaîtra pas, il faut composer avec", a déclaré Jean-Paul Agon, soulignant par exemple les efforts du groupe pour l'utilisation de boîtes en carton recyclé en Chine.

(Sarah White; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

L'OREAL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS