L'Oréal sous les attentes au 2e trimestre, l'Amérique du Nord faiblit

PARIS (Reuters) - L'Oréal a fait état mardi d'une croissance moins forte que prévu de ses revenus au deuxième trimestre, en raison notamment d'une contraction de ses ventes en Amérique du Nord où la demande pour les produits de maquillage a ralenti.
Partager
L'Oréal sous les attentes au 2e trimestre, l'Amérique du Nord faiblit
L'Oréal a fait état mardi d'une croissance moins forte que prévu de ses revenus au deuxième trimestre, en raison notamment d'une contraction de ses ventes en Amérique du Nord où la demande pour les produits de maquillage a ralenti. /Photo prise le 24 mai 2019/REUTERS/Loriene Perera

A l'instar de ses concurrents comme Estee Lauder, le numéro un mondial des cosmétiques est toutefois parvenu à bénéficier sur le trimestre d’une demande soutenue en Asie, zone géographique qui est désormais devenue son premier marché, avec un appétit pour les marques haut de gamme particulièrement marqué en Chine.

Les autres régions se révèlent quant à elles plus problématiques. La performance du groupe français en Amérique du Nord s'est détériorée au cours du trimestre, après un début d'année difficile avec des ventes en données comparables en baisse de 1,1% entre avril et juin.

"L’Amérique du Nord reste pénalisée par le ralentissement du maquillage", souligne Jean-Paul Agon, le PDG de L'Oréal, dans un communiqué. "L’activité en Europe de l’Ouest progresse sur un marché qui reste difficile."

Globalement, le groupe français a enregistré une hausse de 9,8% de son chiffre d’affaires entre avril et juin à 7,26 milliards d’euros. Il ressort en progression de 6,8% en données comparables là où les analystes anticipaient une hausse de 7,4% environ.

L'Oréal a également indiqué qu'il procéderait à des rachats d'actions au cours du second semestre pour un montant maximal de 750 millions d'euros, ajoutant qu'il envisageait d'annuler les actions acquises.

Sur le premier semestre, son résultat d'exploitation a progressé de 12,1% à 2,88 milliards d'euros. A fin juin, sa marge d'exploitation a atteint un record de 19,5%.

(Sarah White, Matthieu Protard pour le serive français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

L'OREAL

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS