L'Usine Aéro

L'Oréal, Siemens, Napster... Toute l'actualité du 21/05/02

, , , ,

Publié le

Quand les métaux non-ferreux valent de l'or. Une gigantesque escroquerie secoue le marché des métaux : des courtiers en métaux non-ferreux ont obtenu entre 600 millions et un milliard de dollars en prêts pour financer des transactions.. qui n'ont jamais eu lieu. Les justices américaines et britanniques ont procédé aux premières arrestations, indique La Tribune.

L'Oréal pourrait faire une offre de 13 milliards d'euros sur l'allemand Beiersdorf (qui fabrique notamment la crème Nivéa), révèlent Les Echos. La rumeur est récurrente, mais cette fois il semble bien que les principaux actionnaires du groupe allemand soient disposés à faire évoluer leurs participations.

Un nouveau groupe européen de l'ingéniérie est sur le point de naître, par fusion des activités dans ce domaine de mg technologies et ThyssenKrupp, indique le Financial Times. Le nouvel ensemble aurait un chiffre d'affaires de plus de 10 milliards d'euros. D'autres groupes comme MAN et Linde pourrait être associés à l'opération.

La Tribune revient sur les profits record enregistrés par les constructeurs automobiles japonais, ToyotaNissan et Honda. Même Mazda et Mitsubishi sortent du rouge. Mais le quotidien remarque que ces performances ont été largement renforcées par le faiblesse du cours du yen. Aussi, si Toyota, Nissan et Honda sont incontestablement solides, le redressement de Mazda et Mitsubishi est plus précaire. Par ailleurs, la rentabilité des japonais repose sur le marché américain, alors que l'Europe reste une source quasi constante de pertes.

Arianespace a perdu 193 millions d'euros en 2001, annoncent Les Echos. Cette perte, plus importante que prévu au début de l'année, est liée à la chute du marché des lanceurs, mais aussi à l'échec du vol d'Ariane 5 en juillet dernier.

Les attentats du 11 septembre font encore sentir leurs effets sur le secteur du transport aérien. Ainsi, EADS a marqué le pas au premier trimestre. Le groupe européen de l'aéronautique et de la défense a notamment vu ses commandes chuter de 80%. EADS continue de subir l'effondrement des commandes d'Airbus, qui constitue les deux tiers du chiffre d'affaires du groupe, explique La Tribune.

British Airways, la plus importante compagnie aérienne européenne, affiche ses premières pertes depuis sa privatisation en 1987, annonce La Tribune. La compagnie a été rudement touchée par la baisse du trafic transatlantique, et par la concurrence des compagnies à bas prix. Un plan de réduction des coûts est en cours, qui prévoit la suppression de 13.000 emplois sur 56.700. Enfin, toujours dans La Tribune, US Airways, la 6ème compagnie américaine, cherche à éviter la faillite. Elle demande une garantie financière de 1 milliard de dollars du fonds public créé après le 11 septembre, et impose à son personnel une réduction de salaire d'environ 25% - réduction qui semble acceptée...

Pharmacie : Takeda, le plus international des laboratoires japonais, boucle une dixième année de croissance. Le n°1 nippon n'est qu'au seizième rang mondial, soulignent Les Echos. Mais il bénéfice de ses ventes à l'étranger (30% du chiffre d'affaires), alors que le marché japonais tend à ralentir.

Siemens vend sa filiale américaine d'équipements pour le réseau Internet, Unisphere Networks, à Juniper Networks, pour 740 millions de dollars. Siemens cherche à réduire les pertes de sa division ICN (télécommunications fixes), explique le Financial Times.

Apprenez enfin que Napster est finalement sauvé de la faillite en étant racheté par Bertelsmann. Le géant allemand de la communication a racheté le site de distribution de musique sur Internet pour une bouchée de pain (8 millions de dollars). Napster va maintenant pouvoir achever la mise au point de son service payant. C'est dans Les Echos.

A demain !

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte