L'Oréal prend quelques rides

N'en déplaise à Jean-Paul Agon, le directeur général, il n'y a pas d'un côté l'affaire Bettencourt et de l'autre une entreprise qui travaille avec beaucoup de sérénité. Plus maintenant... A en croire la dernière étude Ipsos-Posternak sur l'image des grandes entreprises, L'Oréal a pâti des déboires de son actionnaire principal. Il chute ainsi de la sixième à la vingt-deuxième place. En soi, ce n'est pas dramatique pour le n°1 mondial des cosmétiques. Sauf que, dans ce secteur, l'image de marque est capitale. Mais rassurons-nous, pour Jean-Paul Agon, tout cela n'aura pas d'impact sur les résultats. A voir. A l'été, il avait affiché la même confiance en parlant de l'image du groupe...

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement