L'Oréal, LVMH, Pfizer, TotalFinaElf... Toute l'actualité du 24/01/02

, , , ,

Publié le

LVMH accuse le coup, tandis que L'Oréal accélère, notent Les Echos. Les deux groupes français ont réagi diversement après le 11 septembre. Le n°1 du luxe LVMH affiche un résultat opérationnel en baisse de 20% sur 2001, liée notamment à la baisse des voyages internationaux. L'Oréal a plutôt bien résisté. Son chiffre d'affaires 2001 est en hausse de 8,4%, et les analystes estiment que le n°1 mondial des cosmétiques devrait annoncer une croissance à deux chiffres de ses profits, pour la dix-septième année consécutive !

Les dirigeants de Pfizer, le n°1 mondial de la pharmacie, ont fait hier une belle démonstration d'autosatisfaction, rapporte La Tribune, lors de la présentation des résultats. Avec quelques raisons, il est vrai : un bénéfice net de 7,7 milliards de dollars, doublé par rapport à l'an dernier, et des ventes en hausse de 10% (32 milliards de dollars). Pfizer a notamment fait un tabac avec son anticholestérol, qui a sûrement profité du retrait de celui de Bayer. Mais au delà de ces chiffres, Pfizer peut se vanter d'avoir le " pipeline " le plus étoffé de l'industrie - une force, au moment où nombre de laboratoires craignent la prochaine expiration de leurs brevets sur leurs produits phare.

Derniers bons résultats avant la crise. Les bons chiffres 2001 de Boeing ne doivent pas faire illusion, selon Les Echos. Grâce à un confortable carnet de commandes garni durant les précédentes années, Boeing a réalisé en 2001 des ventes en hausse de 13% (58,2 milliards de dollars) et un profit en progression de 33%. Mais les exercices 2002 et 2003, avec la chute des livraisons d'appareils, seront des années de récession d'activité.

La première pièce de l'A380 a été usinée hier à Nantes, annonce La Tribune. Devant l'état-major d'Airbus, l'usine de Nantes a fabriqué l'un des composants du caisson central du futur gros-porteur européen. Le premier A380, un avion de pré-série, volera en 2004, mais la commercialisation débutera au printemps 2006.

Mauvaise passe pour la consolidation de l'aéronautique européenne : EADS a indiqué hier que le rapprochement programmé avec l'italien Finmeccanica ne se ferait pas dans les formes prévues il y a deux ans. Les deux entreprises vont discuter d'une coopération plus limitée sur les avions de combat, précise le Financial Times.

TotalFinaElf accélère la restructuration de sa chimie. Plus de 500 emplois vont être supprimés sur plusieurs sites en France. Après avoir taillé dans les effectifs des sièges sociaux et de la R&D, le groupe s'attaque maintenant aux sites de production, indique le comité central d'entreprise, cité par Les Echos.

Hewlett-Packard et Compaq ont décidé de ne pas proposer de cessions d'activités à la Commission européenne, dans le but d'obtenir l'approbation du projet de fusion des deux groupes informatique. Selon le Financial Times, cela signifie soit que les deux entreprises sont confiantes, soit qu'elles sont résignées à encourir une enquête approfondie des autorités européennes...

Français, encore un effort ! Vous êtes 32% à posséder chez vous un équipement micro-informatique complet, selon une enquête GfK/SVM. La moyenne européenne est de 39%, et le taux d'équipement aux Pays-Bas est de 64%. 22,4% des foyers français sont connectés à Internet. Mais 63% des français n'ont jamais navigué sur le réseau. C'est dans La Tribune.

A demain !

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte