L’Oréal : les petits actionnaires veulent le départ de Liliane Bettencourt

Alors que la Cour de cassation doit rendre son arrêt sur le placement ou non de l’héritière de L’Oréal sous curatelle le 20 juin, les petits porteurs réclament déjà son départ.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’Oréal : les petits actionnaires veulent le départ de Liliane Bettencourt

L’association des petits porteurs actifs (Appac) demande le 15 juin que Liliane Bettencourt quitte le conseil d'administration du groupe de cosmétiques. Leur objectif ? "Eviter toute procédure judiciaire d’annulation du vote de renouvellement de son mandat". Pour la remplacer, les petits porteurs demandent à l’entreprise de nommer un administrateur indépendant représentant soit les salariés, soit les actionnaires individuels.

Cette demande fait suite à la décision prise le 22 avril dernier lors de l’assemblée générale du groupe, qui avait alors renouvelé le mandat de l’héritière pour quatre ans. "L'association Appac s'étonne des actions judiciaires diligentées par la fille de Liliane Bettencourt en vue d'une mise sous tutelle et ce pour des raisons médicales mises en évidence bien avant l'assemblée sans que les actionnaires en soient tenus informés", affirme l’association.

La demande de l’association pourrait être complétée selon le site du Point par une assignation dans les prochains jours par un ancien agent commercial du groupe, Janez Mercun, en conflit avec L’Oréal depuis plusieurs années. Il estime que l’état de santé de l’héritière aurait dû être porté à la connaissance des actionnaires avant l’assemblée générale.



Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS