L'Usine Santé

L'Oréal et Nestlé se séparent après 44 ans

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L'Oréal et Nestlé se séparent après 44 ans
Édouard Philippe a assuré Jean-Paul Agon, le PDG de L’Oréal, du soutien du gouvernement.
Six?mois après le décès de Liliane?Bettencourt, le pacte d’actionnaires vieux de 44?ans qui liait Nestlé à la famille Bettencourt prend fin. Nestlé a exclu d’augmenter sa participation dans L’Oréal, dont il possède actuellement 23,17 % du capital contre 33,13 % pour Françoise?Bettencourt-Meyers, la fille de Liliane?Bettencourt. L’un des actionnaires de Nestlé, le fonds Third Point, souhaite, lui, une cession de la participation dans L’Oréal afin de générer plus de valeur pour les actionnaires de Nestlé. Mais ce fonds américain paraît avoir une influence limitée. Voilà pourquoi les analystes penchent pour un maintien du statu quo pour le moment. Jean-Paul?Agon, le PDG de L’Oréal, s’est dit prêt à racheter la part de Nestlé, valorisée à environ 23?milliards[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte