L'or à un nouveau record historique, s'approche de 1.430 dollars

LONDRES (Reuters) - L'or a touché mardi un record historique pour la deuxième journée consécutive à la faveur notamment de perspectives d'assouplissement de la politique monétaire américaine et des inquiétudes suscitées par la crise de la dette dans la zone euro.

Partager

L'or spot a atteint 1.428,60 dollars l'once à 11h35 GMT, après avoir battu à plusieurs reprises au cours des heures précédentes son record historique.

A la même heure, les futures sur l'or pour février étaient en hausse de 13,2 dollars à 1.429,30 dollars.

Ces progrès portent les gains de l'or sur le trimestre à 9% et sa hausse depuis le début de l'année à 30%.

L'argent a pour sa part touché un nouveau plus haut de trente ans, à 30,42 dollars, pour la septième journée d'affilée, dans le sillage de l'affaiblissement du dollar.

La cotation de l'or en euros oscille aussi autour de niveaux records en raison des tensions sur les marchés obligataires dans le contexte de crise de la dette souveraine dans la zone euro.

"Il y a une appétence générale pour les matières premières, presque un sentiment de risque de rater le train, parce que les prévisions pour 2011 commencent à arriver et dépeignent un tableau plutôt favorable pour le secteur dans son ensemble", a estimé Ole Hansen de Saxo Bank.

L'or bénéficie de l'incertitude qui plane sur la zone euro, dont les membres ont résisté lundi aux appels à renforcer leur filet de sécurité financier pour mieux lutter contre la crise de la dette.

Il tire en outre profit du maintien à un niveau élevé des chiffres du chômage aux Etats-Unis et d'une possible injection plus importante que prévu de liquidités de la part de la Réserve fédérale, qui pourrait porter ses rachats d'obligations du Trésor au-delà des 600 milliards de dollars prévus.

Cette politique pourrait accentuer la pression sur le dollar et profiter à l'or, alternative aux devises plus volatiles, soulignent les analystes.

Les observateurs ajoutent toutefois que la fin de l'année est généralement marquée par un reflux de liquidités et une inconstance des prix, et n'excluent donc pas un recul temporaire de l'or à court terme avant une reprise de sa tendance haussière.

Amanda Cooper, Grégory Blachier pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS