L'Usine Auto

L'option de la diversification

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L'option de la diversification
Sur la carte de France de l’industrie automobile, le site Ford de Blanquefort apparaît comme une curiosité. Arrachée en 1973 par l’ancien maire de Bordeaux, Jacques Chaban-Delmas, à l’héritier du groupe américain Henry Ford II, l’usine a toujours été excentrée du cœur de la production française, étalée au nord et à l’est de l’Hexagone. « Le site apparaît comme un îlot, loin des régions historiques de l’automobile, confirme Bernard Jullien, maître de conférences à l’université de Bordeaux. Du fait de son isolement, Blanquefort bénéficie toutefois d’une forte solidarité bordelaise. La mairie et les patrons d’usines ont toujours fait corps autour de l’usine. » Cette union sera-t-elle suffisante pour sauver une nouvelle[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte